L'accro du shopping à Manhattan de Sophie Kinsella

Publié le par Evy

Becky Bloomwood, la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s’est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas un peu ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s’il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à… New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte !
Aux anges, Becky s’envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l’envi de soldes, de marques et de boutiques. L’ivresse tourne à la gueule de bois quand Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d’achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité et à tous leurs grands projets. Mais la coïncidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard…

Cette semaine, j'ai fais un rangement énorme dans ma bibliothèque et fais un grand grand vide dans celle-ci (deux gros sacs remplis de livres que je souhaite vendre ou donner car manque de place) et du coup, je suis tombée sur la collection compléte (moins le tout dernier que je n'avais pas acheté) de L'accro du shopping de Sophie Kinsella. Il y a deux ans, pour mon mémoire de master, j'avais relu le premier tome en anglais et j'avais envie de me refaire la série complète en VO. Or en voyant cette saga dans ma bibliothèque, j'ai été prise d'une envie irrépressible de lire le deuxième tome : L'accro du shopping. Mais je ne l'avais pas en VO. J'ai donc regardé un peu le prix des ebooks pour l'acheter et le lire sur Becky (ma liseuse que j'ai nommé justement d'après le personnage de cette saga) mais celui-ci était beaucoup trop cher pour moi (8 euros, le même prix que le format papier), j'ai décidé d'attendre de pouvoir acheter le livre en VO. Oui, mais bon, ma lecture en cours ne me tentait absolument pas (ça fait 15 jours que je suis dessus et je peine!), j'ai quand même craqué et me suis installée sous ma couette avec le second tome des aventures de Becky Bloomwood, et je l'ai dévoré en une soirée.

 

Becky Bloomwood a tout pour être heureuse. Elle a un travail de conseillère financier pour une émission de télévision, file le parfait amour avec Luke Brandon et s'est sortie de sa situation financière difficile. Pourtant, elle ne semble pas avoir appris de ses erreurs et continue de dépenser sans compter. Attention Becky, cela pourrait bien t'exploser à la figure !

 

Je me souvenais que ce tome-ci était mon préféré de la saga, pourtant, maintenant, même si je l'ai dévoré et ait pris énormément de plaisir à le lire, je n'en suis plus vraiment sûre. L'intrigue de ce roman est assez simple mais fonctionne bien et on suit toujours avec plaisir les aventures fantasques de Becky, qui me fait beaucoup beaucoup rire. Contrairement au premier tome, on sent vraiment une réelle évolution du personnage et c'est un point très appréciable. Pour autant, et maintenant que je le relis avec un esprit un peu plus critique, j'ai trouvé certains passages assez longs et répétitifs (notamment vers le milieu du roman). Néanmoins, Sophie Kinsella nous offre un tome plus mature et plus dynamique. J'ai apprécié le fait que le personnage principal décide de changer complètement de vie, de pays, cela apporte vraiment un côté vivant au récit.

 

Les personnages sont tous égaux à eux même dans cette suite, sauf peut-être pour Becky. Certes, elle est toujours aussi naïve, candide et dépensière mais on sent qu'elle commence vraiment à changer et qu'elle prend enfin ses responsabilités. Les personnages secondaires deviennent de plus en plus importants et j'ai apprécié l'arrivée du collègue de Luke, qui est un personnage récurrent des livres suivants et que j'aime beaucoup (bien sûr, l'aspect découverte n'est pas vraiment de mise pour ce roman qui est une relecture).

 

Le style de Sophie Kinsella est toujours aussi sympathique. Drôle, léger, enjoué, on tourne les pages plus vite qu'il ne faut de temps pour le dire et le lecteur rit beaucoup en compagnie de Beckie et Cie.

 

L'accro du shopping à Manhattan est une très bonne suite au premier volet des aventures de Becky. L'histoire est toujours aussi simple mais bien menée et on suit l'évolution de Beckie et son entrée dans une vie plus « responsable ». Un régal !

 

 

L'accro du shopping à Manhattan de Sophie Kinsella
Titre VO : The Shopaholic Abroad / The Shopaholic Takes Manhattan
Chick-lit - Editions Pocket - 424 pages
Où l'acheter : L'accro du shopping à Manhattan

D'autres romans de cette auteure chroniqués sur le blog :
La madonne des enterrements
Confessions d'une accro du Shopping
Samantha, bonne à rien faire
Remember me

Commenter cet article

CaroBev 30/01/2014 15:09

Becky est encore plus hilarante dans ce tome-ci que dans le premier ! Par contre, plus responsable, je ne sais pas... Je dirais plutôt qu'elle devient plus ingénieuse pour se tirer des situations impossibles où elle se fourre :)

Evy 30/01/2014 15:14

Ahhhh j'avais pas vu les choses de cette façon mais c'est pas faux !

Cla 28/01/2014 21:40

Le premier est dans ma PAL! J'espère le lire bientôt!
Bises.

Evy 30/01/2014 15:13

Très belle lecture à toi ! Ce que j'aimerais découvrir Becky pour la toute première fois !

Frankie 28/01/2014 18:38

C'est aussi l'un de mes préférés (en fait j'aime beaucoup les 3 premiers tomes, moins les suivants et j'ai toujours le 6 à lire) car il réunit tout que j'aime dans L'accro au Shopping.

Evy 30/01/2014 15:14

Je suis plutôt d'accord avec toi, j'ai beaucoup moins aimé les tome 4 & 5 que le reste de la saga !

Chloé 27/01/2014 20:52

J'avais adoré ce tome , comme la plupart de ceux de la série! Une véritable bouffée d'oxygène!

Evy 30/01/2014 15:14

Suis bien d'accord avec toi :)