Les étoiles de Noss Head. Tome 1. Vertige de Sophie Jomain

Publié le par Evy

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

Pour le challenge Week-end à 1000, je cherchais des lectures divertissantes, rapides et captivantes. Ayant été presque totalement séduite par le premier tome des aventures de Felicity Atcock de Sophie Jomain il y a quelques mois, je me suis donc tournée vers sa saga jeunesse : Les étoiles de Noss Head dont les deux premiers titres sont dans ma PAL depuis quelques semaines.

Hannah est tout sauf ravie de devoir passer à nouveau ses vacances d'été chez sa grand-mère en Écosse. En effet, c'est l'été de ses 18 ans et elle aurait aimé les passer avec ses amis plutôt que perdue dans un coin de campagne écossaise. Pourtant sa rencontre avec Leah, jeune homme à la beauté incomparable, risque bien de la faire rapidement changer d'avis.
 

En terme de lecture pour le challenge à 1000, je ne regrette pas mon choix de lire ce livre, je l'ai dévoré en une après-midi et ce livre a rempli mes espérances, au moins en ce qui concerne le côté divertissement. Cependant, je dois vous avouer que je suis nettement moins enthousiaste que d'autres lecteurs à propos de ce premier tome. Je ressors de cette lecture mitigée et pour tout dire un peu déçue. Il est fort probable que les nombreux billets élogieux que j'ai lu sur ce roman ont trop élevé mes espérances à propos des Etoiles de Noss Head et j'en suis d'autant plus déçue.

Pour moi, il y a de très bons éléments dans le roman mais également des choses beaucoup moins agréables. Concernant le récit, plusieurs points sont à retenir. Tout d'abord, l'histoire est plaisante, l'intrigue bien travaillée mais surtout très rythmée, ce qui permet un rendu très vivant et dynamique qui rend la lecture très captivante. Néanmoins, tout le long de ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que le schéma du récit ressemble quand même énormément à celui de Twilight : une jeune femme qui se retrouve perdue dans un coin nordique rencontre un magnifique jeune homme qui se trouve être une créature fantastique qui va mettre sa vie en danger. L'héroïne devient maladroite en sa présence et le jeune homme la sauve de tous les dangers possibles (et d'elle-même d'ailleurs). Bref, cela m'a fortement dérangé lors de ma lecture. Par ailleurs, j'ai regretté le côté trop prévisible de l'histoire. Le coup de théâtre final je l'avais vu venir des chapitres entiers avant et franchement, à plusieurs moment, j'ai juste eu envie de lever les yeux au ciel tellement les actions me semblaient invraisemblables.

Pour autant, il faut porter au crédit de l'auteure qu'elle a su créer un un univers fantastique riche et captivant. Ne lisant quasiment jamais d'histoires mettant en scène des loup-garous, je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais j'avoue que Sophie Jomain m'a interpellé avec sa mythologie bien pensée et parfaitement en accord avec le cadre du récit. Avoir choisi l’Écosse comme cadre est d'ailleurs une très bonne chose. Même si ce pays n'est pas encore assez mis en avant dans ce premier tome (peut-être dans la suite ?), j'ai aimé les descriptions faites par l'auteure et par moment, je me serais même cru de retour dans ce pays que j'affectionne tant.

Là où le bât blesse dans ce roman, c'est ce qui concerne les personnages. Si les personnages secondaires sont savoureux, drôles, attachants et bien caractérisés (je pense notamment à la grand-mère d'Hannah, à la famille proche et à la meilleure amie de Leah), les deux héros me sont apparus fades, sans relief et plutôt lisseq. Enfin, cette description caractérise plutôt Leah, qui ne m'a pas du tout fait fantasmer, je dois l'avouer (oui je reste une midinette, j'aime tomber amoureuse des personnages parfois), car Hannah, c'est vraiment un cas à part. Je pense que c'est le personnage qui m'aura le plus horripilé du roman. Mais mon Dieu que ce n'est pas possible d'être aussi niaise et naïve ! J'avais envie de la secouer du début à la fin du roman. Non seulement, elle ne m'est pas apparue très "fute fute" mais en plus son petit côté, "je-suis-soit-disant-une-fille-forte-et-indépendante-mais-je-dois-toujours-être-sauvée-par-mon-copain" m'a sacrément déplu.
 
Quelques notes enfin sur la plume de Sophie Jomain. Comme dans Felicity Atcock, l'auteure nous offre un roman bien écrit, léger, enjoué (un brin trop niais à mon goût mais ça c'est personnel) et très divertissant. J'aime beaucoup son style imagé et travaillé. Pourtant, là encore un - tout - petit bémol. Je n'ai pas aimé les petites touches de phrasés anglaises disséminées dans le texte. Pourquoi ? Parce que je trouve que ça fait surjoué. Pourquoi utilisé deux phrases en anglais au début et rien ensuite ? Pour moi, cela sonne plus faux qu'authentique. (Et puis bon, je ne vais pas m'attarder sur le "Redhead" traduit par "tête rouge" (Seriously ?!)...mais le coeur y est).
 
En me relisant, j'ai l'impression que ma chronique peut paraître très négative et pourtant, je le répète, j'ai aimé ma lecture de Vertige. Pas autant que je l'aurais souhaité certes, mais j'ai passé un moment très agréable en compagnie de ce roman et je lirais la suite (qui est d'ailleurs dans ma PAL également) avec plaisir (et j'ai bon espoir qu'Hannah devienne un peu plus mature dans les tomes suivants de la série).
 

Les étoiles de Noss Head. Tome 1. Vertige fut une lecture plaisante mais en deçà de mes espérances. Le récit trop prévisible et les héros trop creux n'ont pas su me ravir. Néanmoins, une mythologie captivante, un cadre magnifique et une plume fort plaisante me donne envie de continuer à lire cette saga.

 

 

Les étoiles de Noss Head. Tome 1. Vertige de Sophie Jomain
Young-Adult, Jeunesse - Editions France Loisirs - 489 pages
Où l'acheter : Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige

D'autre(s) roman(s) de cette auteure :
Félicity Atcock. Tome 1. Les anges mordent aussi

Commenter cet article

Elodie 01/04/2014 16:36

J'avais beaucoup aimé ce premier tome malgré l’héroïne un peu niaise !!!
Les tomes suivants sont juste énormes mon cœur en avait des palpitations :D
J'espère que tu vas continuer cette saga. En tout cas, je te le conseille.
Biz élo.

Evy 14/04/2014 13:18

Ah tiens, tu me donnes envie de lire la suite malgré cette première lecture en demi-teinte !