La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes

Publié le par Evy

 La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes

Deux époques, deux destins de femmes.
Jennifer vit dans une cage dorée sur la Riviera pendant les années 1960. Depuis son accident de voiture, elle a perdu la mémoire... jusqu'au jour où cette femme mariée redécouvre les lettres de son amant.
Quarante ans plus tard, Ellie retrouve cette correspondance amoureuse. Au fil de son enquête, la jeune femme va reconsidérer sa conception de l'amour et surtout son histoire avec un homme marié. La dernière lettre changera leur vie à jamais.

Cela faisait un moment que je voulais découvrir la plume et les romans de Jojo Meyes. En effet, au delà du fait que je n’en avais lu que du bien, j’ai vu, de cette auteure, l’adaptation de son roman Avant toi et j’ai été totalement conquise. De fait, quand je me suis baladée dans les rayons de ma bibliothèque et que j’ai repéré ce roman-ci, je me suis dit que ça serait l’occasion de la découvrir.

Dans les années 60, lorsque Jennifer se réveille dans un lit d’hôpital, elle est entourée de brouillard. Elle n’a plus aucun souvenir de sa vie d’avant. Avec difficulté, elle doit essayer de composer avec son mari, sa mère et ses amis tout en se débattant avec cette impression qu’elle ne voulait plus de cette vie, qu’elle ne lui correspond pas. Un jour, elle trouve une lettre cachée dans ses affaires et découvre l’impensable. Elle avait un amant. Un amant qui l'aimait et qui lui demandait de tout quitter pour partir avec lui…Des dizaines d’années plus tard, une journaliste trouve cette lettre dans les archives de son journal et se retrouve très touché par son contenu qui fait écho à sa propre situation personnelle.

Ecrire la chronique de ce roman s’annonce plus difficile que prévu…En effet, j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dedans. Le début me semblait un peu longuet et j’ai eu quelques soucis à vraiment entrer dans l’histoire en tant que tel. Néanmoins, au bout d’une petite centaine de pages, j’ai vraiment été happée par le récit et j’ai terminé ce roman en une soirée. Je l’ai dévoré, j’ai beaucoup beaucoup beaucoup aimé et pour être honnête, je ne suis pas passée loin du coup de cœur.

Chapeau bas à Jojo Meyes qui nous livre un récit poignant et très surprenant (à vrai dire, je pensais vraiment que l’histoire n’allait pas du tout se dérouler de cette façon). Elle met en scène un roman qui nous conte une série de rendez-vous manqués, d’occasions manqués, de rêves que l’on tentent de réaliser, bref, une histoire vivante, emplie d’émotions et qui aura presque réussi à me faire verser ma petite larme vers la fin (j’avoue qu’ayant deviné le twist final bien avant les derniers chapitres, cela a quelques peu réfréné mes pulsions lacrymales !).

Quelques petits éléments, néanmoins, m’ont fait passer à côté du coup de cœur. Tout d’abord, j’ai regretté de très – trop – nombreuses longueurs. Je pense que le roman aurait pu facilement être tronqué d’un quart de son contenu sans que cela ne porte vraiment à conséquence en termes de récit. Au contraire, cela aurait rendu l’ensemble plus fluide que cela ne l’est actuellement. Ensuite, j’ai regretté la chronologie un peu hectique du roman. Si on était passé seulement d’une timeline pour les années 60 à celle des années 2000, cela ne m’aurait pas dérangé mais parfois à l’intérieur même de l’arc narratif de l’histoire de Jennifer et Boot, on passait dans le futur pour retourner au passé puis au présent. D’une, cela m’a quand même perturbé dans ma lecture et de deux, je ne voyais pas vraiment l'intérêt pour le lecteur…

Les personnages furent également une très bonne surprise. Tous m’ont touché à leur façon, même si j’avoue avoir eu une préférence pour Boot. Le couple fonctionne à merveille et j’ai tout de suite beaucoup apprécié la romance, dépeinte avec beaucoup de justesse et de finesse. Les personnages secondaires sont également bien caractérisés, une belle surprise de ce côté-là, même si j’ai regretté le côté un peu effacé des personnages évoluant dans notre époque actuelle.

Enfin quelques mots sur la plume de Jojo Meyes. Ce fut une là encore découverte et une très belle découverte. Certes, j’ai regretté de trop grandes longueurs et parfois un manque de rythme mais l’ensemble se lit avec fluidité. Le lecteur est captivé, pris à la gorge par les sentiments que lui procurent cette lecture et c’est pour moi le signe que l’écrivain a parfaitement su remplir son contrat. J’ai ressenti beaucoup d’authenticité à la lecture de ce roman et c’est ce que je retiendrai du style de Jojo Meyes.

La dernière lettre de son amant fut une lecture charmante. Un récit tantôt captivant, tantôt bouleversant, des personnages très attachants et un style émouvant, voilà la recette pour une lecture plaisir ! Ce fut mon premier roman de cette auteure et je peux vous garantir que ça ne saura pas le dernier !

 La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes

La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes
Titre VO : The Last Letter From Your Lover
Romance, Contemporain - Editions Milady - 480 pages
Où l'acheter : La Dernière lettre de son amant

Commenter cet article