Divergent de Veronica Roth

Publié le par Evy

9782092532300

 

Divergent

 

Veronica Roth

 

(Site web - Facebook - Twitter)

 

Veronica-Roth.jpg

 

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.

 

LigneFleur

 

Ce roman a crée un petit buzz dans la blogosphère l'année dernière. En effet, cette dystopie semblait faire l'unanimité parmi les lecteurs et avait éveillé ma curiosité. J'ai eu la chance de le gagner l'année dernière sur le blog de Tiboux (que je remercie énormément au passage pour ce cadeau !) et ce n'est que plusieurs mois plus tard et grâce à l'intervention de ma moitié qui m'a dit que le livre était très bien (elle l'a lu avant moi), que je me suis moi-même lancée dans l'aventure Divergent et je ne le regrette pas, car ce fut une très belle lecture, malgré quelques petits points qui m'ont gênés.

 

Béatrice vit dans la faction des Altruistes avec ses parents et son frère. Dans ce monde futuriste où chaque personne choisit et vit dans une même faction toute sa vie, Béatrice se sent différente des autres et pour cause : ses tests pour déterminer quelle faction lui correspond le mieux ne sont pas concluants. Elle est une divergente. Personne n'ose en parler et visiblement être divergent dans cette société est non seulement tabou mais également dangereux. Béatrice devrait à tout prix cacher ce secret, alors qu'elle lutte déjà pour se faire accepter dans sa nouvelle faction.

 

Parlons tout d'abord du récit en lui-même que j'ai beaucoup apprécié. L'histoire est bien ficelée, les pages se tournent toutes seules et force est de constater que l'on arrive bien vite au dernier chapitre de ce roman. La faute à un récit bien mené, une histoire qui tient la route et à un monde dystopique bien construit et qui m'a beaucoup plu - mais je vais y revenir plus tard -. Mais, parce que oui, il y a bien un mais, j'ai quand même trouvé que le rythme du roman n'était pas au mieux. J'ai noté beaucoup de longueurs durant la deuxième moitié du roman (ce qui est compréhensible quand on sait que Tris découvre sa nouvelle faction) alors que la conclusion finale de ce premier tome est bouclée en quelques chapitres très voire trop rapides à mon goût. Il se passe beaucoup de chose dans ces dernières pages, des passages qui auraient pû et qui auraient dû être émouvants mais l'auteure va tellement vite, que j'avais à peine le temps d'assimiler une info, qu'elle passait déjà à autre chose. Et c'est bien dommage, car je pense que c'est ce gros problème de rythme qui m'a empêché de vraiment savoureux ma lecture. Mais, pour contrebalancer tout cela, j'ai beaucoup aimé les petites surprises du récit, car si les grandes lignes du roman sont assez prévisibles, plusieurs événements et retournements de situations m'ont beaucoup surpris.

 

Je vais maintenant vous parler de cet univers dystopique crée par Veronica Roth, univers qui m'a plu et dont j'ai relevé beaucoup de très bons éléments, mais qui, comme beaucoup de roman du même genre (par exemple Wither de Lauren DeStefano ou Promise d'Allie Condie) souffre d'un manque de développement. Je pars toujours du principe que pour appréhender correctement un univers dystopique, l'auteur doit fournir des explications, des clés aux lecteurs pour qu'ils puissent accèder à la compréhension du monde crée. Or là encore, si le monde dans lequel Tris évolue est plus ou moins bien décrit, il y a tout un pan du décor et de l'univers laissés de côté (les sans-faction ? qui est l'ennemi ? Qu'y a-t-il en dehors de Chicago ? etc). Alors, je comprends que l'auteure n'a pas voulu "griller toutes ses cartouches" dans le premier tome mais j'aurais apprécié un peu plus de détails sur cet univers dystopique.

 

En revanche, j'ai beaucoup beaucoup apprécié le fait que ce monde ne soit pas aussi terne et apocalyptique que ceux des autres romans du genre que j'ai pu lire jusqu'à présent. Ici, même si on sent un système répressif et pourri derrière la facade bien lisse présentée, des petites touches d'espoir et de lumière se dégagent des descriptions de Veronica Roth. J'ai aimé l'importance de la famille, le peu d'élément trop futuristes intégrés dans le récit. Tout cela m'a donné l'impression d'un monde réaliste, dans lequel on peut facilement s'imaginer vivre. Et ce fut un très très bon point à mon goût.

 

Autre très bon élément du roman : ses personnages. Ils sont tous captivants, attachants et surtout très nuancés. J'ai particulièrement aimé Quatre, personnage qui a su me séduire dès le début, et Tris, jeune fille forte mais qui cache une grande sensibilité sous sa carapace. Les personnages secondaires ne sont pas en reste avec les amis de Tris qui ont tous leur personnalité propre et des évolutions dans leur caractère que je n'avais pas vu venir et qui promettent de bien belles aventures dans le deuxième tome.

 

Enfin, je vais m'attarder un peu sur la plume de Veronica Roth qui est vraiment agréable à lire. Le récit est fluide, léger et bien équilibré. En effet, même si il s'agit d'un premier tome et que l'auteure pose les fondations de son récit et univers, elle a su créer un bon équilibre entre descriptions et dialogues, ce qui rend la lecture plaisante et très addictive. 

 

Divergent est un premier tome d'une saga dystopique très prometteuse. Malgré quelques problèmes de rythme, il met en scène des personnages forts, évoluant dans un univers captivant et mystérieux. Je lirais avec plaisir la suite (en VO) et j'espère que Veronica Roth saura répondre aux nombreuses questions qu'elle a soulevés dans ce premier volet d'une série livresque que je vous recommande chaudement.

 

Star4

 

Titre VO : Divergent

Young-Adult, Dystopie - Editions Nathan - 440 pages

Où l'acheter : Divergent

Commenter cet article

miss bunny 07/05/2013 14:55

Je suis en train de le lire. :)

Evy 08/05/2013 10:09



Eh et qu'en penses-tu ?



miss bunny 02/05/2013 11:02

ce sont les petites surprises dont tu parles qui m'ont convaincue de lire la suite :)

Evy 07/05/2013 09:35



L'as-tu déjà lu la suite ? Elle est dans ma PAL depuis quelques mois mais je ne l'en ai toujours pas sortie !



Antonin Atger (Amanalat) 17/08/2012 16:32

Bonjour à tous !

Je n'ai pas lu ce livre, mais le résumé me fait rapidement penser à

1) Hunger Game pour la contre utopie et les différentes fractions,

2) à Harry Potter (si si!) pour le choix d'une destinée à ses 1_ ans qui s'apparente à un choix de "maisons" (Griffondor, etc.)

Est ce qu'effectivement ce livre pêche par son originalité, où est ce que ce n'est pas le cas, et qu'une bonne lecture me convaincra du contraire?

A bientôt

Antonin

Evy 18/08/2012 13:54



En fait, ce livre n'a vraiment pas grand chose à voir avec les deux livres que tu cites, mais c'est vrai que de prime abord il y ressemble. Pour Hunger Games, c'est surtout, je pense, l'aspect
dystopique, qui te fait penser à ce roman ! Mais si tu as l'occasion de le lire n'hésite pas !



Elodie 11/08/2012 21:50

Et bien tu me donnes encore plus envie de le lire! J'en entends beaucoup parler en ce moment! Peut être que je prête une oreille plus attentionnée à ce genre depuis que j'ai lu Hunger Games (quel
coup de coeur d'ailleurs!)
En tout cas je ne vais pas résister longtemps à acheter celui-ci ^^

Evy 14/08/2012 11:05



Je te le recommande ! Il est assez différent d'Hunger Games mais se lit vraiment très bien !



Bubulle 10/08/2012 08:52

Il est dans ma PAL depuis peu, j'ai très hâte de le lire!
(PS: ton blog est très jolie!)

Evy 14/08/2012 11:03



Merci beaucoup Bubulle ! 



Lystig 07/08/2012 20:11

j'attends moi aussi le tome 2.
il est vrai que tout s'accélère dans les dernières pages, mais un bon premier roman !

Evy 08/08/2012 12:22



Oui tout à fait, un très bon premier tome !



Ellana 07/08/2012 18:39

J'aime beaucoup les dystopies mais ce roman ne m'avait pas particulièrement emballée, plus de ma faute que de celle du livre d'ailleurs (même si j'avais adoré les rites de passage des Audacieux).
Je ne voulais pas acheter la suite, mais plus le temps passe, plus je me demande quand même ce qu'il va se passer, alors je verrais bien au moment de sa sortie ^^
J'ai beaucoup aimé ta chronique, en tous cas
Bonne continuation =)

Evy 08/08/2012 12:24



Le problème avec les premiers tomes c'est que même si on est pas fan du début de la saga, on se dit toujours qu'on aimerais quand même connaitre la suite ^^


Merci de ta visite Ellana.



Arcaalea 07/08/2012 17:24

Divergent fait parti de ces rares livres qui sont parfaits à mes yeux. J'ai tout aimé dans ma lecture, absolument tout. Je l'ai ouvert, et je ne l'ai pas lâché avant la fin. C'était tout bonnement
un énorme coup de foudre pour l'univers, l'histoire, les personnages, la plume et surtout le travail que j'ai senti derrière. Il y a plusieurs lectures ^^
J'attends le tome 2 avec impatience et j'espère ne pas être surprise ^^
Des bisous :)

Evy 08/08/2012 12:26



J'attends aussi la suite ! En espérant que le deuxième tome soit aussi bien !



Anne Sophie 07/08/2012 16:05

j'avais adoré ce livre, ce fut un gros coup de coeur

Evy 08/08/2012 12:27



Presque un coup de coeur pour moi, j'espère que j'aimerais tout autant la suite !