Double jeu de Judy Blundell

Publié le 1 Février 2013

Double jeu

1950. Quand Kit Corrigan, 17 ans, débarque à New York, elle est seule en ville. Elle a quitté Providence, sa famille, et rompu avec Billy, son petit ami qui s’est engagé en Corée. New York ne l’accueille pas les bras ouverts et Kit obtient un second rôle dans un spectacle à Broadway pour vivre chichement. Le destin vient à son secours par le plus improbable des êtres. Le sulfureux père de Billy, Nate Benedict, avocat véreux, lui offre une chance inespérée : devenir danseuse au Lido et vivre dans un appartement agréable. En échange de quelque chose qui se révélera trop lourd à porter pour Kit…

Les années 1950, le Lido, les danseuses de cabaret, les gangsters, voilà tous les ingrédients d’un bon roman. Ajoutez à cela une couverture superbe, il n’en fallait pas plus pour que je saute littéralement sur ce livre dès sa réception ! Alors verdict, ai-je aimé ? Oh oui ! Petit focus sur mes impressions de lecture.

Kit a 17 ans et rêve de devenir danseuse. Après une dispute familiale, elle quitte sa famille de Providence pour s’installer à New York et tenter sa chance dans les théâtres de la ville. Malheureusement tout ne se passe pas comme convenu. Elle n’a décroché qu’un petit rôle dans une revue d’un théâtre minable et dort sur le canapé d’une mégère. Alors quand le père de son ex-fiancé, puissant avocat à qui tout semble réussir, réapparaît dans sa vie et lui propose de l’aide, elle n’hésite que peu de temps avant d’accepter. Mais elle va vite se rendre compte qu’avec Nate Benedict, tout service appelle paiement.

J’ai dévoré ce roman en moins de deux jours. Le récit est très bien développé. Je dois dire que plus d’une fois, j’ai été surprise par la tournure que prenaient les événements et je ne m’attendais pas du tout à ce final. D’ailleurs, petite parenthèse, mais qu’est-ce que c’est agréable de lire un roman « one-shot », qui ne fait pas partie d’une série ! En effet, même si la fin est assez ouverte (et je me demande de fait, si l’auteure ne se réserve pas une porte de sortie pour éventuellement écrire la suite), Judy Blundell offre une « vrai » fin à ses lecteurs et c’est plus qu’appréciable. L’histoire en elle-même s’articule autour du personnage de Kit mais ne se déroule pas de façon linéaire puisque l’on suit le récit de l’héroïne via différents retours en arrière. A première vue, c’est vrai que c’est parfois un peu difficile de s’y retrouver, surtout au début quand on ne s’est pas encore bien familiarisé avec les personnages, mais finalement on s’y fait très facilement et j’ai beaucoup apprécié cette vision assez kaléidoscopique de la vie de la jeune fille.  

Le récit est riche en rebondissements, en révélations mais également en émotions. J'ai apprécié le rythme insufflé par l'auteure et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en lisant ce roman.Très honnêtement, je ne suis pas passée loin du coup de coeur, mais malheureusement, j'ai trouvé que certains éléments étaient un peu trop prévisibles (notamment au début) et que certains aspects de l'histoire des personnages (notamment celui de Jamie) auraient pu être un peu plus creusés.

Côté personnages, Judy Blundell nous offre une très belle palette de personnalités différentes. Kit et son côté fonceur et téméraire sont très attachants. Les autres personnages sont plutôt très bien réussis même si certains sont plus que détestables (Nate est une vrai tête à claque, et si Délia me plaisait au début du roman, plus j'ai découvert son caractère moins je l'ai apprécié). En bref, on suit leurs aventures avec plaisir et on s'attache énormément à eux (d'ailleurs, on ne peut s'empêcher d'avoir la gorge nouée au moment du dénouement).

Enfin quelques notes sur le style de l'auteure. Une bonne découverte, une plume fluide, légère, simple et agréable à lire. Je lirai avec plaisir ses autres ouvrages.

Double jeu fut une très bonne surprise. Une histoire très bien ficelée, des personnages durs et attachants et un décor des années 1950 qui fait son petit effet. Je le recommande chaudement.
 

Star5
 

Double jeu de Judy Blundell
Titre VO : Strings attached
Jeunesse - Editions Albin Michel Wiz - 387 pages
Où l'acheter : Double jeu

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère Jeunesse - Young adult

Repost 0
Commenter cet article

Opaline 07/07/2013 17:03

J'ai tout simplement adoré! Ma critique, si tu as envie d'y jeter un coup d'oeil : http://biblimaginaire.blogspot.ca/2013/07/double-jeu.html

Merci!

Ivy 25/04/2013 20:45

Heureusement que je lis ton avis parce que vu la couverture je n'aurais pas imaginé que ce livre ne soit pas du fantastique pour ados. (Oui je rattrape mon retard sur ton blog, ça se voit tant que
ça ? ^^)

En tous cas, juste "années 50" ça m'a suffit pour me dire que j'ai envie de lire ce roman et ta chronique me pousse amplement dans cette direction ! Merci pour cet ajout dans ma WL :)

Evy 26/04/2013 21:30



Je te le recommande chaudement ! Un vrai petit bijou ce roman !



Elodie 04/02/2013 12:34

J'aime beaucoup la couverture et le résumé. Une histoire qui a l'air un peu original, ton avis me donne envie de le lire rapidement ^^

Evy 08/02/2013 13:18



Je te le recommande !



Natacha 01/02/2013 19:27

J'ai vu la couverture sur livraddict il y a un instant et j'ai été intriguée.. ton avis me donne envie de le lire... Ca ressemble à un roman d'Anna Godbersen ?

Evy 03/02/2013 16:53



Ah tiens, je n'avais pas fais le rapprochement avec Anna Godbersen mais sur certains côté ça y ressemble un peu oui !



Fiona 01/02/2013 17:27

Il a l'air génial celui-ci, je note, je note :)
Fiona

Evy 01/02/2013 18:39



Je te le recommande !