Journal d'une princesse. Tome 2. Premier pas de Meg Cabot

Publié le 3 Décembre 2013

Journal d'une princesse 2

Non seulement Mia vient d'apprendre qu'elle est princesse de Genovia, mais voilà que, dans le cadre de ses futures fonctions, elle doit participer à une émission en prime time pour la télévision. Elle qui déteste son physique ! Et, pour couronner le tout, sa mère attend un bébé de son prof de maths. Heureusement, elle peut se confier à son journal.

Depuis quelques mois, je redécouvre Meg Cabot, d'abord avec sa série Heather Wells, que j'adore lire, ensuite avec celle qui m'a fait la découvrir en tout premier lieu : Journal d'une princesse. Les romans qui m'ont accompagné durant mon enfance et que je voulais relire. Grâce à une amie, qui m'a offert le deuxième tome pour mon anniversaire, et au week-end à 1000 (challenge visant à lire 1000 pages en un week-end), qui m'a donné envie de sortir ce livre de ma gigantesque PAL, j'ai dévoré ce petit roman en quelques heures.

Mia a découvert il y a un mois qu'elle n'était pas une adolescente comme les autres. En effet, son père est le roi d'une petite principauté européenne appelée Genovia et suite à un cancer des testicules, il devient stérile et Mia la seule héritière du trône. De fait, sa grand-mère, la princesse douairière du pays, la force à prendre des cours de princesse et sa mère, pour ne rien arranger, vit une histoire d'amour avec son professeur de maths ! Dur pour Mia de trouver sa place au milieu de tout cela !

Je dois avouer qu'en commençant ce roman j'avais quelques appréhensions. J'avais peur de ne pas retrouver le ton si drôle et caustique de Meg Cabot, et de trouver l'ensemble trop « bébé ». Alors certes, après lecture, je trouve le roman un peu simple et un peu rapide (il se passe vraiment beaucoup trop de choses en l'espace d'un petit mois) mais le tout n'est pas du tout bébé au contraire, et surtout l'ensemble est toujours aussi drôle. Le principal reproche que je pourrais faire concernant ce roman, c'est justement le fait qu'il soit si cours. Une bonne centaine de pages supplémentaires auraient faire été les bienvenues.

Néanmoins, quelle joie de retrouver Mia, ce personnage si frais, pétillant et drôle ! Je l'apprécie de plus en plus et j'ai hâte de lire la suite des ses aventures. Dans ce tome-ci, ses parents sont également mis en avant, ce que j'ai apprécié, notamment en ce qui concerne son père, que je trouve très intéressant. En revanche, petite déception concernant les amis de Mia et en particulier sa meilleure amie, qui m'a vite tapé sur le système. Je suis également d'un avis mitigé en ce qui concerne la grand-mère (qui est loin de l'interprétation bienveillante de Julie Andrews dans les films adaptés des romans), car d'une part, elle m'agace prodigieusement de part son côté guindé et snob et d'autre part, je la trouve assez drôle et touchante dans son comportement avec Mia.

Comme toujours Meg Cabot nous offre un roman pétillant, qui se lit en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et qui nous fait rire ! Un roman girly pour les petites princesses comme pour les grandes, un deuxième tome dans la continuité du premier et qui donne envie de se jeter aussitôt sur la suite !

Star3

Journal d'une princesse. Tome 2. Premier pas de Meg Cabot
Titre VO : The Princess Diaries : Princess in the spotlight
Jeunesse - Editions Le livre de poche - 253 pages
Où l'acheter :
Journal d'une Princesse, Tome 2 : Premiers pas

D'autres romans de cette auteure chroniqués sur le blog :
Journal d'une princesse. Tome 1
Une irrésistible envie de sucré
Une irrésistible envie d'aimer

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère Jeunesse - Young adult

Repost 0
Commenter cet article