Joyeux Noël de Christian Carion

Publié le 17 Mars 2012

9782262024000

 

Joyeux Noël

 

Christian Carion

 

christian-carion.jpg

 

La guerre qui surgit en plein été 1914 oblige des millions d'hommes à quitter leur foyer pour rejoindre le front. Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l'opéra de Berlin, doit interrompre la carrière qu'il a entamée et se séparer de la belle Anna Siirensen, sa complice à la ville comme sur scène. Le prêtre Palmer, qui s'est porté volontaire, et Jonathan le sacristain quittent leur Ecosse natale, l'un comme soldat, l'autre comme brancardier... Dans la tranchée où il s'est replié avec ses hommes, le lieutenant Audebert ne peut s'empêcher de penser à sa femme dont il n'a plus de nouvelles alors qu'elle est sur le point d'accoucher. La guerre qui devait être courte s'installe. Survient Noël. Les tranchées éclairées par les guirlandes allemandes accentuent la mélancolie des hommes. Soudain, un signe, un coup d'oeil, et voilà que d'un bord à l'autre, on enjambe les tranchées, on se parle, on échange des souvenirs, de l'alcool, des cigarettes. Palmer, Audebert, Ponchel le Chtimi, tous se retrouvent sur le no man's land, entre les tranchées françaises, écossaises et allemandes. Les soldats fraternisent. Nikolaus, qu'Anna a rejoint au mépris de tous les règlements, y donnera son plus beau récital. L'impensable s'est produit.

 

LigneFleur

 

 

Lors de notre swap « Noël en hiver » ma binômette Elsa m’a envoyé ce roman dont j’avais beaucoup entendu parler, grâce au film du même nom. Pour être honnête, j’étais persuadée que ce roman était à l’origine du film, or en lisant la préface, on se rend compte qu’il s’agit du contraire : ce qui m’a toujours interpellé car j’ai du mal à concevoir que l’on peut adapter un roman d’un film. Bref, je me suis lancée une après-midi dans cette lecture, ne sachant pas trop à quoi attendre. Finalement, ce fut une lecture très plaisante et très émouvante.

 

Joyeux Noël nous conte l’histoire de plusieurs soldats allemands, anglais, français et écossais, qui se battent dans le nord de la France lors de la première guerre mondiale, au tout début de la guerre, en décembre 1914.

 

Pour être tout à fait honnête, je ne pensais pas apprécier autant ce roman car au début de ma lecture, j’ai eu beaucoup de mal à me passionner pour l’histoire. Moi, qui pourtant suis très friande de romans historiques, je trouvais le récit trop rapide à mon goût. En effet, on a peu de descriptions des personnages et du décor ; ce qui n’est pas forcément gênant, puisque ce sont les dialogues qui sont privilégiés dans ce roman à défaut de descriptions, ce qui apporte beaucoup de vie à l’ensemble et qui tranche donc avec l’atmosphère noire et oppressante qui se dégage de Joyeux Noël. Mais, en ce qui me concerne, j’aime pouvoir me représenter les lieux, connaître l’histoire des personnages, etc, et je n’ai pas pu le faire au début du roman.

 

En ce qui concerne dans le récit en lui-même, Christian Carion a repris un événement historique réel et a parfaitement su le développer pour en faire une histoire émouvante et terriblement humaine. Ce que je trouvais le plus remarquable et appréciable, c’est le fait que l’auteur s’est attardé sur la stupidité de la guerre et sur ses conséquences dramatiques en prenant le parti de présenter le point de vue de presque toutes les nationalités présentes dans cette guerre. Ici pas de méchants, ni de gentil, seulement des simples hommes face à une machine de guerre qui les dépasse. Et surtout que d’émotions dans ce roman ! Je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes et de sentir ma gorge se serrer à la fin de cette histoire de Noël (j’ai d’ailleurs peur que le film ne soit trop riche en émotions et de fait je ne l’ai toujours pas vu).

 

Portons un instant notre attention sur les personnages de ce roman. Personnages fort en émotions et très bien dépeints. J’ai apprécié leur diversité de caractères mais comme pour l’histoire, j’ai regretté en manque de développement, ce qui m’empêchait de véritablement m’attacher à eux.

 

Enfin quelques mots sur le style de l’auteur dont je retiendrai la simplicité et la vivacité. Beaucoup de dialogues, de descriptions claires et concises, le roman se lit très rapidement et même sans en trouver la plume transcendante, on prend un plaisir certain à en tourner les pages.

 

Joyeux Noël est un roman très émouvant qui saura vous toucher par sa simplicité, son humanité et son histoire qui nous démontre que l’amitié et la solidarité, même en temps de guerre, ne sont pas des valeurs perdues. Un bon roman que je vous recommande vivement !

 

Star4

 

Historique - Editions Perrin - 178 pages

Où l'acheter : Joyeux Noël

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère des romans historiques

Repost 0
Commenter cet article