La Couleur de l'âme des anges de Sophie Audouin-Mamikonian

Publié le par Evy

9782221127025

 

Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.

Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy cherche à supprimer à tout prix ce témoin indésirable...

Alors que des Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d'elle ?

Ce roman a créé un petit buzz sur la blogosphère il y a quelques semaines et j’avoue volontiers que j’étais curieuse de découvrir de quoi il retournait, d’autant qu’avec cet auteure qu’est Sophie Audouin-Mamikonian, j’ai soit adoré ses écrits (Indiana Teller) soit été très déçue (premier tome de la saga Tara Duncan). Aussi quand j’ai été sélectionnée pour lire et chroniquer ce livre en partenariat avec Livr@ddict et les éditions Robert Laffont, j’étais extatique. Un grand merci à eux deux !

Jeremy, jeune surdoué de 23 ans, passe de vie à trépas, décapité par un samouraï. Mais quelle n’est pas sa surprise quand il découvre qu’il est devenu un ange et que l’endroit où il se trouve désormais est loin de ressembler au paradis. Il va devoir s’habituer à son nouveau statut et protéger la jeune fille qui a assisté à son meurtre et qui ne laisse pas du tout indifférent.

Je l’avoue, au début de ma lecture, j’ai eu énormément de mal avec l’histoire que je trouvais, ma foi, follement originale mais à laquelle j’ai eu du mal à accrocher dans la mesure où le récit me semblait un peu simpliste et enfantin. Pourtant, passé la première moitié du roman, j’ai littéralement dévoré le reste de La couleur de l’âme des anges ! L’histoire s’étoffe, gagne en intensité et en noirceur et le final m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière page. En effet, si j’avais deviné quelques petites choses concernant la fin, j’ai été bluffée par le combat final et certaines révélations (inutile de vous dire que je meurs d’envie de lire la suite !).

Mais, ce qui m’a peut-être le plus charmé dans ce roman, c’est toute la mythologie angélique développée par l’auteure. J’ai été agréablement surprise par l’originalité et le travail de fond fournis par Sophie Audouin-Mamikonian pour créer cet univers riche et follement captivant. Je pense d’ailleurs, qu’aux vues de certaines conversations qu’ont les personnages entre eux dans le roman, que cet univers n’a pas fini de nous étonner et qu’il va sûrement nous réserver d’autres surprises dans les prochains tome de la saga.

Intéressons-nous maintenant aux personnages, point très positif du roman. J’ai aimé leurs différentes personnalités : Jeremy pour son côté vaillant et protecteur, Allison pour ses doutes et ses passions, Flint pour son côté intrigant et Lily qui est loin d’être aussi superficielle que l’on pourrait le penser au premier abord. Dans l’ensemble, je les ai trouvé très bien dépeints et attachants, avec beaucoup de nuances (même si on sent un petit côté manichéen trop prononcé chez certains). Mais le petit plus de ce roman réside dans la grande diversité des personnages secondaires. J’ai adoré retrouver des personnages tels que Einstein ou d’autres personnages historiques connus, d’autant que la plupart sont très drôles. Concernant la romance, même si je l’ai trouvé très agréable et plutôt bien développée, j’aurais aimé qu’elle ne soit pas si soudaine (mais cela résulte d’un goût personnel pour les romances impossibles et torturées), mais elle n’en reste pas moins très mignonne (et plutôt logique au demeurant ; les deux personnages se ressemblant énormément, on sent très vite qu’ils sont faits l’un pour l’autre).

Quelques mots enfin sur la plume de l’auteure. Comme au début de Tara Duncan, j’ai trouvé que la première moitié du roman souffrait un peu de simplicité et d'un côté "ado" un peu trop présent. Et c’est vraiment le seul défaut que je pourrais faire à cette plume qui est finalement très légère et agréable à lire. Sophie Audouin-Mamikonian a su donner beaucoup de rythme à son récit et le suspense étant au rendez-vous, on ne peut s’empêcher de dévorer ce roman pour en connaître la fin.

La couleur de l’âme des anges est une excellente surprise. Après un début un peu difficile, j’ai été absolument captivée par l’intrigue bien ficelée, les personnages drôles et attachants et une mythologie des plus originales. Même si je pense que ce roman pourrait se suffire à lui-même, je suis très curieuse de voir ce que l’auteure nous réserve pour la suite. Mais en attendant le début d’année 2013 et la sortie du second opus de la saga, je ne peux que vous recommandez de vous procurer et de lire le plus vite possible ce roman qui ne manquera pas de vous divertir et de vous faire passer un très bon moment de lecture.
 

Star5

 

La Couleur de l'âme des anges de Sophie Audouin-Mamikonian
Jeunesse, Fantastique - Editions Robert Laffont, Collection R - 444 pages

Où l'acheter : La couleur de l'âme des anges

D'autres romans de cette auteure chroniqués sur le blog :
Tara Duncan. Tome 1. Les Sortceliers
Indiana Teller. Tome 1. Lune de printemps 

Commenter cet article

L'irrégulière 06/03/2012 16:10

Très original en effet !

Evy 06/03/2012 18:00



Oui je le recommande



Anna 05/03/2012 09:25

Ce livre me tente beaucoup aussi mais j'ai déjà de nombreux livres dans ma wish list alors j'attendrai peut-être que celui-ci sorte en format poche.

Evy 06/03/2012 18:00



Oh la la tu as le temps je pense



Mina 04/03/2012 19:59

J'hésite encore et toujours mais ta chronique est tentante (^-^)

Evy 04/03/2012 21:06



Au pire essaye de l'emprunter



pauline 04/03/2012 19:32

j'ai moi aussi lu ce roman et j'ai adoré..... je suis toujour etonné de l'imagination de l'auteur !!!!

Evy 04/03/2012 21:07



Oui c'est certain que Sophie Audouin-Mamikonian a énormement d'imagination !



Tom 04/03/2012 19:03

J'ai adoré aussi ! :D

Evy 04/03/2012 21:07



Oui ce livre semble faire l'unaminité !



Sphinxou 04/03/2012 19:00

La plupart des chroniques m'intriguent lol, j'avais lu l'extrait gratuit et j'avais pas franchement accrochée et pourtant il à l'air de beaucoup plaire. Ça commence à me tarabiscoter les méninges,
je le lirai peut etre pas curiosité finalement =)

Evy 04/03/2012 21:10



Oui il est vraiment sympathique et se lit très rapidement