La dame au camélias de Alexandre Dumas (fils)

Publié le par Evy


2407126785 small 1

La société bourgeoise du XIXe siècle tolérait qu'un homme puisse entretenir une liaison, aussi ruineuse fût-elle, avec une courtisane, mais en aucun cas il ne devait s'éprendre d'une de ces demi-mondaines. C'est pourtant ce qui arrive à Armand Duval, qui aime dès le premier regard la plus luxueuse d'entre toutes, la séduisante et capricieuse Marguerite Gautier. Il confie à un inconnu compatissant cette passion tragique, à l'occasion de la mise en vente des biens de la jeune femme, emportée par la tuberculose : après les premières rebuffades, la belle croqueuse de fortunes l'élit comme amant de coeur, sensible à la sincérité de son amour, si différent en cela des amitiés intéressées qui l'entourent. Suivront les intermittences de la douleur, les rares moments de bonheur, la fulgurance de la souffrance puis la vengeance destructrice.

Autant le dire tout de suite, l'histoire n'a rien de novatrice et on connait le destin des personnages dès les premiers chapitres, mais le roman n'en est que plus intéressant. En effet, on se concentre donc plus sur la psychologie des personnages et c'est vraiment agréable.

Pour être honnête, dès le début j'ai detesté Marguerite, je la trouvais méchante, égoiste, capricieuse, bref, son personnage ne m'était pas du tout sympathique. Quant à Armand, au contraire, je l'aimais beaucoup. J'ai cru un moment que son côté pathétique allait finir par m'agacer et m'ennuyer mais pas du tout. Au final, j'ai quand même fini par apprécier le personnage de Marguerite. Au fil des pages, Dumas nous montre à voir au delà des apparences, à gratter la surface des personnages pour voir ce qui se cache derrière leur facade. Et pour Marguerite, on découvre sa personnalité fragile, romantique et fataliste. En bref, deux personnages auxquels on s'attache forcement et du coup on a un peu du mal à refermer le livre.

Par ailleurs, je dois avouer qu'au début, j'avais peur que ce livre soit assez compliqué à lire, mais en réalité l'écriture de Dumas fils, qui fut une découverte pour moi, est fluide, simple et très agréable. Le tout se lit très rapidement et j'ai aussi beaucoup aimé les petites notes de l'auteur parsemées le long du roman, qui s'adressent aux lecteurs, j'ai trouvé cela très spirituel.

L'auteur, grâce à l'intégration de plusieurs point de vue : le narrateur, Armand, Marguerite (à travers ses lettres), a su nous montrer toutes les facettes de ce récit et vraiment je ne regrette pas du tout de l'avoir lu au contraire ! D'ailleurs, ce roman m'a donné envie de me plonger un peu plus dans l'univers de Dumas fils, et je pense lire très prochainement la pièce de théatre La Dame aux Camélias (du même auteur), ainsi que ses autres ouvrages.

Enfin, il est important de rappeller que cette histoire a donné lieu de nombreuses adaptations cinématographique (on citera par exemple le très beau Moulin Rouge), un classique à lire et à relire donc !

Tout ça pour dire : que ce classique m'a beaucoup touché. J'ai aimé les personnages qui sont attachants et qui ont une personnalité complexe, l'écriture agréable et spirituelle de Dumas et surtout la très belle description de la socièté du XIXè siècle.

Star4

La dame au camélias de Alexandre Dumas (fils)
Classique - Editions Flammarion - 370 pages
Où l'acheter: ici

Commenter cet article

Véro. 20/01/2010 15:49


Je n'ai encore jamais lu un Dumas alors pourquoi pas commencer par celui-là !


Anneso 20/01/2010 09:03


et hop, dans ma LAL !


Pauline 19/01/2010 23:33


Un super roman. J'ai craqué également!!! :D

"I hope you don't mind..."