La Princesse effacée d'Alexandra de Broca

Publié le 16 Décembre 2011

9782757823545

 

La Princesse effacée

 

Alexandra de Broca

 

Alexandra-de-broco.jpg

 

A la prison du Temple, en 1795, un seul membre de la famille royale oublié de tous, a échappé à la Terreur. C'est Marie-Thérèse de France, fille de Marie-Antoinette et du roi Louis XVI. Pour adoucir sa réclusion, ses geôliers dépêchent auprès d'elle Renée Chantereine, une femme d'origine modeste. Au bord de la folie, la princesse se confie à elle : Pourquoi a-t-elle été emprisonnée sans jugement ? En quoi est-elle coupable ?

 

LigneFleur

 

Férue d'Histoire, je suis particulièrement intéressée par la période de la Révolution française, aussi quand Livr@ddict a proposé ce partenariat avec les éditions Points, j'ai tout de suite postulé pour recevoir ce roman, qui m'intéressait de part son sujet peu commun. En effet, la princesse Marie-Thérèse de France, fille de Marie-Antoinette et de Louis XVI a été peu "médiatisée" si je puis m'exprimer ainsi. Et c'est bien dommage, car en lisant ce roman, on se rend compte qu'il s'agit d'un personnage historique fascinant. Je remercie donc vivement Livraddict et les éditions Points pour cette lecture.

 

En 1795, Renée Chantereine, jeune femme issue du peuple français, a toujours soutenu la Révolution française et la République qui en découla. Son patriotisme et son fort tempérement lui vaut le privilège de se voir confier par les grands de cette même République, la charge de la dernière prisonnière du Temple : la fille de Louis XVI et Marie-Antoinette, dont le sort n'a pas été discuté pendant des années et qui n'est plus désormais que l'ombre d'elle-même.

 

Ce roman, c'est l'histoire d'une amitié d'abord et ensuite l'histoire d'une princesse oubliée, qui malgré ce que le peuple français a fait subir à sa famille, resta toujours fidèle à sa patrie. Je l'avoue, j'ai été très touchée par ce récit car, je ne sais pas si quand vous étiez au collège vous avez eu droit à la même leçon d'Histoire que moi, mais moi on m'a appris en gros : les aristocrates et la royauté : méchants et les républicains : gentils. Or quand on lit ce roman et que l'on étudie un peu cette période on se rend compte que les barbares n'étaient pas vraiment ce que l'on croyait. Personnellement, je suis ressortie de cette lecture écoeurée par certaines action de la république française, et je l'avoue, parfois, j'ai eu les larmes au yeux devant un récit certes romancé mais inspiré de fait réels.

 

Mais comme je le disais, ce roman, c'est avant tout une très belle histoire d'amitié. Beaucoup de sentiments, beaucoup de gentilesse, de patience sont décrits dans ce roman et j'ai pris énormement de plaisir à suivre l'évolution de cette relation. Ce roman est profondemment humain et on ne peut que se sentir captivé et touché par le récit de cette amitié peu commune.

 

La jeune princesse Marie-Thérèse est bouleversante de justesse, de maturité et force. Tout le long du roman, elle m'a fait pensé à un petit oiseau blessé enfermé dans une cage recouverte d'un drap. C'est vraiment le personnage que j'ai préféré dans tout le roman. Rénée est également un personnage fort réussi et c'est surtout le personnage le plus humain et attachant de La Princesse effacée. Le reste des personnage n'est guère développé mais cela n'est pas dérangeant. Au contraire, comme le roman repose sur ce tandem de personnages, il me semblait normal qu'ils soient plus mis en avant que les autres.

 

Un petit mot enfin sur le style de l'auteure que j'ai particulièrement apprécié. Alexandra de Broca a un talent de conteuse indéniable et même si ce roman n'est pas rempli d'aventures ou d'action, on ne s'ennuie pas une seconde. Entre les souvenirs de Marie-Thérese et ses périples présents, le roman est bien rythmé et le lecteur ne peut s'empêcher de tourner les pages du roman. Le tout est bien écrit, avec un joli choix de lexique et de tournure de phrases.

 

En bref, j'ai passé un excellent moment de lecture avec La Princesse effacée d'Alexandra de Broca. L'auteure a voulu nous conter une période clé de notre pays à travers les yeux d'un personnage historique bien trop souvent laissé de côté et elle a réussi à le faire avec brio. Ce roman vous fera découvrir cette période de la Révolution française sous un nouveau jour et vous ne pourrez vous empêcher d'éprouver beaucoup de sympathie envers les deux personnages principaux qui vous toucheront de part leur amitié indéfectible.

 

Star4

 

Historique, Drame - Edtions Points - 403 pages

Où l'acheter : La Princesse effacée

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère des romans historiques

Repost 0
Commenter cet article

malou 23/12/2011 15:41

Merci pour ce billet, j'avoue avoir d'énormes lacunes en histoire, certainement pas tombées plus jeune sur des profs capable de me captiver pour bien apprendre mes leçons et j'ai déjà été tenté par
ce genre de lecture pour rattraper ce retard mais jamais osé encore essayer de peur d'être perdue et déçue et là tu me guide sur un choix qui pourrait me convenir donc je note sur ma liste
d'acquisitions d'urgence pour début 2012 bisous

Evy 23/12/2011 21:33



De rien Malou ! Et bonnes fêtes de fin d'années à toi !



sakinia 19/12/2011 17:40

Un livre qui pourrait me plaire :)

Evy 23/12/2011 21:43



Je te le recommande !



Hélène/Lacazavent 17/12/2011 15:38

Pour moi aussi ce fut une très belle découverte, j'en garde un excellent souvenir.

Evy 23/12/2011 21:45



Oui un très bon souvenir de lecture !



Métaphore 17/12/2011 09:38

Tiens je voulais l'acheter à me sœur, mais elle est très bonne en histoire j'avais peur qu'elle m'explique tout au long de la lecture, "là tu vois c'est faux, ça c'est n’importe quoi...", humm je
doute encore ;)

Evy 23/12/2011 21:46



Je pense que quand tu veux offrir des romans comme ça aux personnes adorant l'histoire, faut vraiment le présenter comme un fiction, un divertissement, ça passe mieux je pense



Liten Blomma 17/12/2011 04:31

Bonjour, c'est juste pour vous dire qu'il s'agit là de ma première visite dans votre blog et que je trouve ce dernier vraiment admirable, très bien établi et source à de prochaines lectures (votre
vocation atteint sa cible). Je ne manquerai pas de vous suivre à chaque fois que l'occasion m'en sera donnée.

A très bientôt.

Evy 23/12/2011 21:47



Un énorme merci à vous