Le voyage dans le passé de Stefan Zweig

Publié le par Evy

 

9782246748212.jpg

 

Le voyage dans le passé


Titre VO :
Widerstand der Wirklichkeit

Auteur: Stefan Zweig

 


Quelques mots sur l'auteur
:
Stefan Zweig, né le 28 novembre 1881 à Vienne en Autriche-Hongrie et mort le 22 février 1942, à Petrópolis au Brésil, est un écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien.

 

Autre(s) roman(s) de cet auteur (selection) : Cordes d'argent,  Les Guirlandes précoces, Les Prodiges de la vie, Dans la neige, Lettre d'une inconnue, Vingt-quatre Heures de la vie d'une femme, Le Joueur d'échecs, Thersite, La Maison au bord de la mer, Jérémie, Volpone, L'Agneau du pauvre, Dostoïevski, Tolstoï, Nietzsche, Casanova, Marie-Antoinette , Marie Stuart, Balzac, Un caprice de Bonaparte

 

photo_zweig.jpg

 

Genre: Contemporaine, Romance

Edition : Grasset

Nombres de pages : 173

Résumé:
Louis, jeune homme pauvre mû par une "volonté fanatique", tombe amoureux de la femme de son riche bienfaiteur, mais il doit partir au Mexique pour une mission de confiance. La Grande Guerre éclate. Les retrouvailles du couple n'auront finalement lieu que neuf ans plus tard. Leur amour aura-t-il résisté?

Dans ce texte bouleversant, resté inédit en français jusqu'en 2008, on retrouve le savoir-faire unique de Zweig, son génie de la psychologie, son art de suggérer un geste, un regard, les tourments intérieurs, les abîmes de l'inconscient.

Pourquoi j'ai choisi ce livre : Stefan Zweig est un auteur dont j'entends énormement parler depuis des mois sur la blogsphère et voulant absolument le découvrir, je me suis inscrite au challenge Ich Liebe Zweig organisé par Karine et malheureusement prise par le temps, je me suis rendue compte ce mois-ci, que la date limite du challenge approchait et que je n'avais lu aucun des deux livres que je m'étais promis de lire pour ce challenge. Du coup, je me suis rendue à ma médiathèque et j'ai choisi ce roman parmi la selection proposée.

 

zweig copie

   

Mon avis personnel: J'avais le choix dans ma médiathèque entre plusieurs romans de cet auteur et après avoir lu la quatrième de couverture de ce petit livre, je l'ai choisi et l'ai lu le jour même.

 

J'ai donc débuté cette lecture dans l'inconnu le plus total. Et pour être honnête, après ma lecture, je suis toujours perplexe sur cette lecture. Non pas que je n'ai pas aimé non. C'est juste que le genre de la nouvelle n'est pas un genre que j'affectionne beaucoup et j'ai en effet beaucoup de mal avec. Comme vous l'aurez remarqué, j'aime le développement, les descriptions des sentiments, des lieux (en modération bien sûr, mais j'aime que celà soit fait) et force est de constater que dans la nouvelle cet aspect n'est guère présent, ce qui compréhensible vu la longueur du texte.

 

Ce n'est pas que l'histoire ne m'a pas plu, au contraire. L'histoire entre cette femme mûre et bourgeoise et ce jeune homme de naissance plus modeste m'a plu et m'a rappellé celle du roman de Stendhal Le Rouge et le Noir. Les personnages ressemblent étrangement à ceux dépeints par l'écrivain français. J'avais aimé l'histoire de Stendhal et j'ai aimé celle de Zweig, bien qu'étant un peu moins développée. La romance en ces deux personnages est très bien décrite au début mais reste plus évasive sur la fin. En effet, le récit alterne le moment présent (les personnages se retrouvent après 9 ans d'éloignement) et le passé et l'histoire de leur romance. De ce fait, la nouvelle est plutôt bien rythmée et plutôt originale, même si le thème ne l'était pas au départ.

 

La romance est donc bien contée, bien que sans surprise, mais à mon sens pas assez équilibrée (la rencontre et la naissance de l'attirance est vraiment bien développée mais le reste est un peu laissé de côté). Bien sûr, comme pour toutes les nouvelles, j'ai regretté le manque de développement de certains événements, mais c'est ce qui fait le charme de l'histoire pour certaines personnes. La rapidité du récit m'a empêché de m'attacher aux personnages, ce que j'ai trouvé dommage.

 

L'histoire m'a donc plu mais sans plus et les personnages me sont restés plutot indifférents. Pourtant j'ai presque eu un coup de coeur pour la plume de Zweig. Son récit était très poétique, très travaillée et très beau à la lecture. J'ai vraiment aimé le vocabulaire et les métaphores choisis par l'auteur pour nous décrire cette romance. J'ai été conquise par le charme qui se dégageait du texte et rien que pour cela je continuerais ma découverte de cet auteur.

   

Tout ça pour dire : que le genre m'a gêné. Je ne suis guère friande des nouvelles. Cependant l'histoire m'a plu, même si les personnages ne m'ont pas beaucoup marqué. En revanche, j'ai été conquise par la plume de Zweig. Ma découverte de cet auteur ne m'a pas transcendée, cependant je vais continuer de lire ces oeuvres, rien que pour le style de cet écrivain !

 

Star3

 
Où l'acheter: ici

 

Pour aller plus loin :

 

- Site consacré à l'auteur

Commenter cet article

Luna 19/01/2013 08:57

J'ai beaucoup aimé ce livre : j'adore l'écriture de l'auteur et j'ai apprécié que son histoire "toute bête" me fasse autant ressentir d'émotions..
Dommage que tu ne l'aies pas plus apprécié, mais c'est vrai que la nouvelle est un genre assez... déstabilisant ! J'espère que ta prochaine lecture de l'auteur te plaira davantage.

Bénédicte 26/02/2011 23:53


C'est un bonheur de le lire. Les phrases sont magnifiques et l'intrigue subtile.


Evy 27/02/2011 12:27



C'est vrai que son style est vraiment beau et agréable à lire !