Les petites histoires viriles de Jeromeuh

Publié le par Evy

9782756025964

 

Les petites histoires viriles

 

Jeromeuh

 

(Le blog du dessinateur - Facebook)

 

 

Discussions avec ses copines, galères avec les garçons et réflexions sur l'existence, Jeromeuh raconte les instants comiques, crus ou touchants de sa vie de trentenaire gay ultra-branché.

 

 

LigneFleur

 

Lorsque j'ai vu que Babélio organisait une nouvelle opération Masse critique et que celle-ci était consacrée au BDs/Mangas (genre que je lis de plus en plus et qui me plait de plus en plus), j'ai tout de suite été voir la sélection de titres qui étaient proposés. Je me souviens n'avoir coché que deux titres dont celui-ci. Pourquoi ? Je ne saurais pas trop le dire, le titre déjà présageait un bd humoristique dont je suis très friande mais surtout ce n'était pas le genre de lecture que je lirais spontanément (je m'explique, je suis une girly girl, j'adore la chick-lit et dans ma tête, je m'imaginais que nous aurions là affaire aux tribulations d'un jeune homme terriblement macho, oui je sais, je me fais de drôles de films dans ma tête ! Néanmoins, j'ai décidé de cocher ce titre car je me disais "tiens, ça me changera un peu de mes habitudes !)

 

Je ne pouvais pas me tromper plus ! Les petites histoires viriles est une BD humoristique certes, mais c'est une BD qui ne met pas du tout en scène un personnage macho bien au contraire. Nous avons là affaire à des petites bulles de vies mettant en scène un jeune homme, d'une trentaine d'années, gay, vivant à Paris et à la recherche de l'amour (et quand il l'a trouvé de comment le garder !).

Eh bien moi j'ai craqué pour ce Bridget Jones au masculin, pour ce personnage très attachant, réaliste et drôle. J'ai littéralement dévoré cette Bd en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire et je l'ai fais tourner un peu parmi mes amis qui l'ont également beaucoup aimé (et pourtant ce n'était pas gagné, un de mes amis très très macho, et qui n'apprécie que de très loin les ouvrages gay et qui ne lit quasiment pas, a trouvé la Bd très drôle !).

Comme je le disais, j'ai beaucoup aimé le personnage principal, que l'on suit dans ses péripéties. D'ailleurs, je pense qu'il plairait à beaucoup de lecteurs, pas parce qu'il est gay, ce n'est qu'une petite partie de son personnage finalement, mais parce qu'il nous ressemble beaucoup. Les bulles de Jeromeuh mettent en scène des situations de la vie quotidienne qui pourraient arriver à tout le monde, à tous les couples. De fait, je pense que beaucoup de lecteurs s'y reconnaîtront !

Autre bon point pour moi, l'humour. Le dessinateur mêle plusieurs sortes d'humour, parfois léger, parfois ironique ou un peu cru, mais toujours très très drôle et je dois avouer que j'ai beaucoup souri et souvent ri en lisant Les petites histoires viriles.

Enfin, le coup de crayon m'a beaucoup plu. Beaucoup de couleurs (que j'aime beaucoup d'ailleurs, les tons bleus dominent et c'est un de mes couleurs favorites), des personnages bien dessinés (je suis toujours admirative du travail fourni par ces dessinateurs, moi qui ne suis même pas capable de dessiner un bonhomme ou un arbre tout simple) et finalement on ne peut qu'admirer le travail de Jeromeuh. J'ai été étonnée d'ailleurs au début de ma lecture car je trouvais que l'ensemble ressemblait beaucoup aux BDs de Pénélope Bagieu mais comme le dessinateur la remercie au début du livre, je pense qu'elle a du l'aider dans la création de son travail.

Cependant, on pourrait regretter deux choses dans cette BD, le fait que la plupart des planches ne soient pas inédites (en effet, beaucoup sont tirées du blog de l'auteur, que je vous recommande d'ailleurs) mais moi ce ne m'a pas gêné outre mesure étant donné que j'ai lu la BD avant mais aussi le fait qu'il n'y ait pas vraiment de continuité dans le récit. Les petites bulles peuvent se lire indépendamment mais c'est vrai qu'à part le personnage principal, on ne retrouve pas de personnages ou de fil conducteur dans la Bd, ce que j'ai un peu regretté (mais d'un autre côté le titre annonçait déjà le contenu donc je n'ai pas été surprise).

Les petites histoires viriles de Jeremeuh est finalement une très très bonne découverte. C'est une BD très drôle, très colorée et bien dessinée, qui plaira aux lecteurs comme aux lectrice ! A lire !

 

Un grand merci à Babélio et aux éditions Delcourt

 

Star4

 

Bande-dessinée - Humour - Editions Delcourt - 95 pages

Où l'acheter : Les petites histoires viriles


 

masse critique1

Commenter cet article