Once upon a time. Tome 1 : Renaissance d'Odette Beane

Publié le par Evy

couv20710168

Il existe une ville dans le Maine où tous les personnages de contes de notre enfance sont piégés entre deux mondes, sous l'emprise de la terrible malédiction de la Méchante Reine. Pour Henry, dix ans, seule Emma, sa mère biologique qu'il n'a jamais connue, peut les délivrer.

Lorsque le garçon la retrouve et lui annonce qu'elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant, Emma pense qu'il s'invente des histoires. Inquiète, elle décide de le ramener chez lui, à Storybrooke, où elle fait la rencontre de Regina, l'inquiétante mère adoptive de Henry. Dans cette ville à l'atmosphère irréelle, Emma devra accepter son destin, car face à l'amour véritable, même les pires maléfices sont impuissants.

Once upon a time, c'est ma série coup de coeur de ces dernières années. Moi, qui suis une grande fan des fairy tales depuis toute petite, j'étais plus que ravie de découvrir que mes contes préférés allaient être adaptés sur petit écran. Et j'ai tout de suite accroché à ce mélange de fantastique et de réalité. Aussi, quand j'ai appris que la série allait être adaptée en roman, j'étais extatique. De fait, je suis ravie d'avoir eu la chance de pouvoir découvrir cette novélisation.

Blanche-Neige a enfin droit à son happy ending, avec son Prince Charmant et tous ses amis réunis. Oui, mais la méchante reine, Régina, furieuse d'avoir été déboutée, ne compte pas en rester là et lance une terrible malédiction sur tous les habitants du pays enchanté. Ils devront vivre dans un monde où le bonheur leur est inaccessible et où ils ne se souviennent absolument pas de leurs vies passées. Une personne, néanmoins, est capable de les sauver : Emma. Reste encore à la convaincre que les personnages de contes de fées existent réellement et qu'ils sont tous à StoryBrooke.

Pour tout avouer, je ressors de ma lecture très déçue, car si je m'attendais à ce que ce roman soit très similaire et moins fourni en détails que la série, je ne m'attendais pas à ce que l'auteure prenne autant de raccourcis concernant la trame générale. De fait, je ne suis même pas certaine qu'un lecteur lambda, qui n'aurait pas vu la série auparavant, serait capable de tout comprendre ou même tout simplement d'apprécier l'histoire.

Donc oui déçue, car le livre est vraiment court (à peine trois cents cinquante pages) et je pense qu'au minimum deux cents pages de plus aurait permis de véritablement approfondir le récit, qui reste très superficiel, et d'y intégrer un peu plus de magie, de fantasy. En effet, le plus gros défaut de ce roman, outre le manque de développement, c'est l'atmosphère féerique et fantastique de la série que je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout retrouvé lors de me lecture. Dommage quand on sait que l'histoire parle de contes de fées...

Autre point qui m'a gêné, les personnages sont survolés et leur différentes relations ne sont pas du tout expliquées ou mises en avant (comme par exemple l'histoire de famille entre Rumple et son fils, qui est presque complétement passée à la trappe) et de fait, on a beaucoup de mal à s'identifier à eux. D'ailleurs, je pense que l'auteure va avoir du mal à continuer son récit dans les tomes prochains, car beaucoup d'intrigues annexes dont on va avoir besoin dans la saison deux, ne sont pas du tout mentionnées dans ce premier tome.

Quelques notes enfin sur la plume de Odette Beane, plume agréable et fluide s'il en est, mais je n'en garderais pas un souvenir impérissable. L'auteure a voulu garder le même schéma narratif que dans la série, à savoir une intrigue dans le présent et des flash-backs dans le passé, ce que j'ai trouvé appréciable, mais là encore le manque de développement plombe un peu l'ensemble.

Once upon a time, Tome 1. Renaissance fut donc une déception tant au niveau du récit que des personnages. Il ne faut donc pas s'attende à avoir un complément d'informations sur la série avec cet ouvrage, mais le lire comme un roman rapide et divertissant, si on n'a pas vu la série télé originelle.

 

Star2

 

Once upon a time. Tome 1 : Renaissance d'Odette Beane
Titre VO : A Once upon a time tale, book 1 : Reawakened
Fantastique - Editions Michel Lafon - 343 pages
Où l'acheter : Once upon a time : Renaissance

Commenter cet article

Milo 01/05/2014 16:53

Je l'ai lu. J'ai aimé l'histoire. Car je n'ai pas vu la série, mais l'auteure n'a fait que recopier le scénario, et on le sent dans sa plume.

malou 05/07/2013 09:20

Waou ! J'étais impatiente de lire ta chronique ! Moi qui ai découvert la série à travers toi, j'ai tant trépigné des pieds en attendant qu'elle arrive sur nos petits écrans et crois moi toute ma
tite famille a été au rendez-vous et contaminée ! et on trépigne deux fois plus biensur en attendant la suite rhhhh! donc je me faisait un plaisir en attendant de revivre ces émotions dans le roman
et sniff si tu dis que justement c'est ce qui manque, tout ce qui a fait le charme de cette série ba crotte alors ! mais je pense le lire tout de même pour voir l'approche de toute façon je n'en
attendais pas des révalations non dévoilées au ptit écran, non je veux rester piégée encore dans le mystère hi hi !! donc une lecture que je me programme tout de même mais sans urgence là je
termine 16 lunes pour attaque le tome 2 de Rose Morte de Céline Landressie (que je te conseille d'ailleurs pour le dépaysement historique un peu à la Gail Carriger) bisous à toi

Evy 06/07/2013 10:09



Ah je suis contente que la série te plaise ! Tu vas voir la saison 2 est assez différente de la première ! En tout cas, si tu es aussi fan que moi de la série, je te déconseille ce roman !


Bon week-end à toi !



Emma 04/07/2013 08:49

J'ai eu un véritable coup de coeur pour cette série (je n'ai vu que la première saison et attends avec impatience de découvrir la suite).
Je suis déçue pour toi, par procuration puisque le roman ne semble pas à la hauteur... Je passe mon tour du coup.

Evy 04/07/2013 18:48



A la limite, si tu le trouve d'occasion pourquoi pas mais sinon oui il vaut mieux passer son tour !