Partials de Dan Wells

Publié le 16 Octobre 2013

Partials

Un virus. La guerre contre les Partials – ces êtres mi-humains, mi-robots – a décimé la population. Seuls quelques milliers retranchés à Long Island ont survécu. Et le virus mystérieux – le RM – les tue petit à petit. Chaque nouveau-né vit moins d’une journée si ce n’est quelques minutes. La race humaine s’éteint inexorablement et aucun médecin n’a de remède. Un espoir. Dans cette atmosphère désespérée, Kira, jeune interne en médecine, a une nouvelle hypothèse. Pourquoi les Partials sont-ils naturellement immunisés contre le RM ? Et si la solution venait de l’ennemi juré lui-même ? Une héroïne. Kira se lance alors dans une expédition au risque de devenir une hors-la-loi. Infiltrer les Partials, en capturer un et le ramener à long Island pour l’étudier et peut-être, trouver un antidote. Mais le pari est risqué : soit elle réussit et sauve l’humanité, soit elle échoue et sera considérée comme une terroriste par son propre gouvernement. À moins que ce soient les Partials eux-mêmes qui ne la tuent…

Quand j'ai reçu ce livre, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je ne connaissais pas l'auteur et je dois avouer que le sujet ne m'inspirait guère. Mais finalement, après avoir lu quelques chapitres, j'ai été complétement happée par l'intrigue et j'ai terminé ce roman en moins d'une journée. Pour tout dire, je n'apprécie pas les bandeau en papier sur les livres avec des phrases accrocheuses telles que " La dystopie la plus passionnante depuis Hunger Games" mais pour une fois, je dois avouer que c'était vrai ! Non seulement ce roman est absolument captivant mais en plus, la réfléxion mise en place par l'auteur est vraiment intéressante.

Kira a 16 ans et vit à Long Island avec le peu de survivants de la race humaine qu'il reste encore sur Terre. En effet, après avoir crée des êtes mi-humains, mi-robots, la civilisation humaine s'est faite écraser par ces créatures et mourut presque entièrement d'un virus appellé RM. Les survivants semblent y être immunisés mais par leurs enfants, qui meurent tous dans les heures qui suivent leur naissance. Kira, interne en médecine et spécialiste du virus va tous faire pour essayer de trouver un remède à ce fléau, même si cela veut dire entrer en terrain Partials pour y trouver la réponse à ses questions.

Le récit est haletant, palpitant et très bien construit. J'ai apprécié le découpage en trois parties distinctes et le rythme apporté par l'auteur. Il y a très peu de temps morts pendant ce roman et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. L'ensemble du roman est développé sur une intrigue fort intéressante et particulièrement bien travaillée. On voit que Dan Wells maîtrise son sujet (parfois même un peu trop bien, certains passages, un peu trop scientifiques à mon goût, m'ont un peu perdus, je dois l'avouer) et de fait, le lecteur se retrouve complétement embarqué dans cette histoire un peu post-apocalyptique.

Un des gros points forts de ce roman est vraiment cette aspect "dystopie", basé sur sur des postulats scientifiques que nous connaissons tous (les progrès de la robotique et de la science moderne), ce qui apporte véritablement un côté très réaliste au roman. Plusieurs fois dans le roman, je me suis dis : "ça pourrait vraiment arriver tout ça dans quelques années !". Gros point positif également pour les réflexions éthiques développées par l'auteur : un être mi-humain, mi-robot doté d'une conscience est-il considéré comme un être à part entière ? La fin justifie-t-elle les moyens quand il s'agit de sauver l'espèce humaine ? Les femmes n'ont-elles plus le droit de disposer de leur corps dans de telles conditions ? Bref, autant de questions que le lecteur se pose au fil des pages.

Mais il ne faut pas oublier que ce roman est avant tout un divertissement et Dan Wells a réussi d'une main de maître à me balader de pages en pages sans que j'arrive à voir où il voulait en venir. Si certains points sont assez prévisibles quand même (un gouvernement pourri est un peu la base des dystopie jeunesse du moment), le reste, notamment les révélations finales m'ont particulièrement surprise et je dois dire que je dois me faire violence pour ne pas me jeter tout de suite sur le tome 2, qui est déjà sorti en VO.

Petit point sur les personnages qui sont, là encore, bien travaillés. Même si certains sont plus attachants que d'autres (notamment Samm, mon chouchou du roman), ils fonctionnent très bien entre eux, une bonne dynamique s'installent entre eux et j'ai hâte de voir ce que la suite des aventures de Kira leur réservent.

Quelques mots enfin sur le style de Dan Wells, que je découvrais avec ce roman. Une plume dynamique, légère, assez simple mais très graphique. On se croirait presque transporter dans ce monde violent. Une jolie découverte.

Partials est un gros coup de coeur ! Une dystopie détonnante, qui va vous captiver du début à la fin et vous faire vibrer avec ses personnages ! Bref, si vous ne l'avez pas encore dans votre bibliothèque, courez chez votre libraire vous le procurer et jetez-vous dessus !

 

Star5

coup de coeur 11

Partials de Dan Wells
Titre VO : Partials
Dystopie, Jeunesse - Editions Albin Michel - 522 pages

Où l'acheter : Partials

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère de la dystopie

Repost 0
Commenter cet article

totorosreviews 23/08/2015 15:22

il est un peu long à démarrer, mais en dehors de ça j'ai beaucoup aimé!

Dune and Effie 21/02/2014 13:19

Oh moi aussi j'ai été totalement enchantée...J'ai adoré cette dystopie *.*

Dune and Effie 21/02/2014 13:19

Oh moi aussi j'ai été totalement enchantée...J'ai adoré cette dystopie *.*

Coccinelle 21/10/2013 14:37

Je ne connais pas du tout, je vais le noter, merci pour la découverte !

Evy 22/10/2013 11:43



Oui je te le recommande vraiment !



Joanna 20/10/2013 07:46

Ah celui-ci je ne peux pas passer à côté!

Evy 22/10/2013 11:45



Non, je te le recommande vraiment !