Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants de Xiaolu Guo

Publié le par Evy

9782266217132

 

Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants

 

Xiaolu Guo

 

(Site web - Facebook)

 

Chinese-author-and-direct-002.jpg

 

Quand la jeune héroïne chinoise de ce roman arrive à Londres afin d'y apprendre l'anglais, envoyée de Wenzhou par ses parents ambitieux, elle commence par perdre les roues de sa valise Made in China, puis son nom ! Zhuang Xiao Qiao se transforme en Z car, ainsi qu'elle l'explique dans un anglais impossible, moi pas prononçable ! ". Armée de son anglais fastidieux, souvent exécrable mais toujours craquant - et de son dictionnaire bilingue - Z arpente les rues de Londres et fréquente ses cinémas. C'est d'ailleurs là qu'elle rencontre l'homme qui deviendra son amant, un quadra désabusé du quartier de Hackney et à sa grande horreur (surtout pour une fille de paysans chinois amateurs de viande de porc), végétarien ! Leur amour triomphera-t-il des nombreuses oppositions entre un Anglais et une jeune Chinoise ? Saura-t-il dépasser les malentendus infinis mais cocasses nés des innombrables fautes d'anglais de la jeune femme ?.. Roman d'initiation attachant et drôle écrit dans un anglais de débutante, ce Petit Dictionnaire chinois-anglais pour amants est le journal intime et sentimental d'une Orientale candide et ironique, à la fois épatée et déboussolée par les travers de l'Occident. Mais c'est également un lexique romanesque, impétueux, grave et aigre-doux, à l'image de Z, qui éclaire d'une lumière nouvelle les paradoxes de la globalisation.

 

LigneFleur

 

C’est le roman que ma moitié m’a offert pour mon anniversaire, car « la couverture était rose et que ça avait l’air bien culcul, comme les romances que tu lis » (Merci Mamour !) et au mois août dernier (non, non je n’écris pas mes chronique avec trois mois de retard !) j’ai eu envie de le sortir de ma PAL, profitant de quelques jours de formation loin de chez moi pour le commencer. Finalement, ce livre n’avait rien d’une romance « traditionnelle » et fut une lecture assez déroutante.

 

Zhuang Xiao s’envole de sa Chine natale vers Londres, pour y apprendre l’anglais et permettre ensuite à l’entreprise familiale de prospérer grâce aux études de la jeune femme. Elle débarque sans connaître véritablement la langue et s’installe tout d’abord dans une auberge de jeunesse. Très vite, elle va devoir batailler avec une culture qu’elle ne connaît pas et ses origines plutôt conservatrices.

 

Pour être tout à fait honnête, je ne sais pas vraiment quoi dire sur ce roman. Je ne sais même pas si j’ai aimé ou non. J’ai été très déconcertée par ma lecture, par l’univers mis à en place par l’auteure, par les personnages…J’ai tout d’abord apprécié la manière dont Xialu Guo démarrait son récit. Le fait que le personnage principal aie des difficultés avec la langue et que celles-ci soient retranscrites sur papier est vraiment original et aide le roman à se démarquer des autres. J’ai également apprécié la découverte de la culture anglaise vu à travers les yeux d’une chinoise, plus conservatrice, si je puis dire.

 

Malheureusement, tout se gâte un peu quand arrive l’histoire d’amour, à laquelle je n’ai pas du tout accroché. Trop compliquée, trop rapide, trop superficielle, j’avoue qu’elle ne m’a fait ni chaud ni froid et qu’elle ne m’a pas passionnée plus que cela. La raison en est dû, j’en suis sûre, au fait que je n’ai pas du tout réussi à m’identifier aux personnages principaux. On ne connait rien du tout sur le personnage masculin (pas même son nom) et son comportement à certains moments m’a vraiment paru déplacé. Le personnage féminin devient de plus en plus agaçant à se plaindre de son homme ou de sa relation toutes les pages et de fait, non seulement la romance ne m’a pas plu, mais je n’ai pas non plus trouvé les personnages attachants ou sympathiques. Je suis véritablement restée étrangère à l’ensemble du récit et aux personnages pendant tout le long de ma lecture et je pense que c’est véritablement, ce qui m’a le plus gêné dans ce roman.

 

En ce qui concerne la plume de l’auteure, là encore pas grand-chose à ajouter. J’ai apprécié les petites entrées de dictionnaire à chaque début de chapitre, j’ai ri et compatis aux fautes de la narratrice, mais au delà de ça et du fait que le roman se lit très rapidement (heureusement d’ailleurs), l’écriture de l’auteure n’a rien de transcendante ni de marquant.

 

Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants fut donc une découverte, mais une découverte qui m’a laissé de marbre. Je n’ai pas accroché à l’univers de Xialu Guo et je n’ai pas éprouvé grand plaisir de lecture. Dommage car le sujet était engageant.

 

Star2

 

Titre VO : A concise chinese-english dictionary for lovers

Contemporain, Romance - Editions Pocket - 374 pages

Où l'acheter : Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants

Commenter cet article

Melisende 21/10/2012 12:16

Rien de plus à ajouter à tout ce que tu as dit ici : je suis parfaitement de ton avis ! Le début avait su me charmer mais quand l'histoire d'amour apparaît... j'ai détesté le type trop macho et
l'héroïne trop soumise. Je l'ai vite troqué ! :p

Evy 01/11/2012 12:08



Ah moi comme c'est un cadeau, je pense que je vais le garder mais en tout cas, je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à avoir eu du mal avec !