The chemical garden. Book 2. Fever de Lauren DeStefano

Publié le par Evy

feverS

 

Fever

 

Lauren DeStefano

 

(Site web - Facebook - Twitter)

 

lauren

 

(Plus de romans de cette auteure

The chemical garden. Book 1. Wither

The chemical garden. Book 3. Sever

 

Rhine and Gabriel have escaped the mansion, but they’re still in danger. Outside, they find a world even more disquieting than the one they left behind. Determined to get to Manhattan and to find Rhine’s twin brother Rowan, the two press forward, amidst threats of being captured again - or worse.


The road they are on is long and perilous— and in a world where young women only live to age 20 and men die at age 25, time is precious. In this sequel to Lauren DeStefano’s harrowing Wither, Rhine must decide if freedom is worth the price—now that she has more to lose than ever.

 

LigneFleur

 

Attention spoilers concernant le tome 1 !!!

 

Après ma lecture du premier tome l'été dernier, j'étais curieuse de savoir ce qu'il allait advenir de Rhine et Gabriel après leur fuite du manoir et j'espèrais que Lauren DeStefano nous livrerait quelques clés pour comprendre l'univers qu'elle avait crée et je suis ressortie de ma lecture déçue, frustrée et avec le sentiment d'avoir été flouée. Bref, vous l'aurez compris, je n'ai pas vraiment apprécié ma lecture.

 

Rhine, capturée à 16 ans pour devenir l'une des trois épouses d'un homme fortunée, s'est enfuie de sa prison dorée en compagnie de Gabriel, un domestique dont elle est tombée amoureuse. Mais, à peine a-t-elle réussi à quitter le manoir qu'elle tombe entre les griffes d'une personne tout autant malveillante que l'était Vaughn, son diabolique beau-père.

 

Pour être honnête, je ne sais pas vraiment quoi penser de cette lecture. Au niveau du récit, il est clair que j'ai été très déçue et que je me même suis terriblement ennuyée durant ma lecture. J'avais l'impression qu'il arrivait toujours la même chose aux personnages et qu'en plus, on n'apprennait rien de plus sur eux. Bref, un gros problème de rythme dans ce tome, avec beaucoup de longueurs et de descriptions inutiles (j'avais eu le même soucis dans le tome 1 mais je m'étais dis, que ça allait forcement s'arranger dans la suite...ce fut râté !). Seul le final remonte un peu le niveau dans la mesure où il se passe enfin quelque chose (d'ailleurs, j'ai trouvé le tout vraiment précipité, mais passons) mais cela reste quand même assez peu comparé au reste du roman où l'on manque de peu de s'endormir (j'exagère à peine).

 

Mais l'aspect qui m'a le plus dérangé dans ce roman, c'est à nouveau le monde crée par l'auteur. Je ne comprends pas où Lauren DeStefano veut nous emmener, je ne comprends pas ce monde et j'attendais de Fever qu'il me donne des clés pour me familiariser avec lui...Or, je suis restée sur ma faim. Le monde crée n'est pas du tout développé, pas expliqué, j'avais l'impression de rester en surface tout le long de ma lecture, de ne jamais réussir à adhérer au propos de l'auteure. Pour être tout à fait franche, je ne trouve pas l'univers dystopique présenté crédible et de fait sans explications de pourquoi ni comment on en est arrivé à ce point là, je m'avoue totalement perdue et surtout fatiguée de chercher à comprendre.

 

Heureusement, comme dans le premier tome, j'ai aimé cette atmosphère particulière qui se dégage de Fever  : pesante, noire, étouffante, un peu à l'image des drogues présentées dans le roman. J'ai enfin beaucoup apprécié que l'on sorte du huit-clos du premier roman avec la découverte de ces Etats-Unis dévastés.

 

Autre bon élément que j'ai noté dans ce roman, c'est l'évolution des personnages et en particulier celui de Rhine, qui commence à montrer des caractéristiques d'une jeune fille de son âge, avec ses doutes et ses questionnemements (elle m'était apparue un peu trop apathique et intouchable dans le premier volet de ses aventures). Gabriel aussi évolue mais pas dans un bon sens à mon goût et je l'ai trouvé assez insipide dans ce deuxième tome de la saga. La très bonne surprise de ce roman réside principalement dans la découverte de nouveaux personnages qui sont, ma foi, fort attachants et surtout terriblement humains. Enfin des personnages auxquels je peu m'identifier et qui m'ont beaucoup plu.

 

Enfin, le dernier bon point que j'ai relevé durant ma lecture fut la plume de l'auteure que j'apprécie toujours autant : beaucoup de finesse et de poésie s'en dégage et de fait, c'est grâce à cette plume (et aux personnages) que j'ai perséveré dans ma lecture.

 

Fever est un deuxième tome dans la lignée de Wither mais qui m'a terriblement déçu. Trop de questions restent sans réponse, trop de longueurs, pas assez de développement de l'univers présenté, bref, je ressors frustrée de ma lecture et sans grande envie de lire la suite. Heureusement que les personnages et la plume, sympathique, de l'auteure sont là pour relever un peu le niveau de ce roman fort décevant.

 

Star2

 

 


 

Titre VF : Le dernier jardin. Tome 2.

Dystopie, Jeunesse - Simon & Schuster - 368 pages

Où l'acheter : Fever (VO)

Commenter cet article

bea285 09/05/2012 19:41

Je dois lire le premier tome pour un baby challenge de Livraddict donc je découvrirais cette auteur très prochainement. =)

Evy 13/05/2012 15:31



J'espère que tu aimeras plus que moi !



Karine:) 09/05/2012 10:37

Je vais donc passer... ce qui t'a déplu dans ce tome 2 est exactement ce qui m'a énervée dans le tome 1. Déjà que je trouvais le garçon insipide et que je ne comprenais pas le truc. Mon préféré,
c'était le mari. C'est tout dire!

Evy 13/05/2012 15:34



Ah eh bien à mon avis tu ne manques rien mais bon...