Un prince à croquer. Tome 1. Entrée de Patricia Lyfoung

Publié le par Evy

9782756022123.jpg

 

Un prince à croquer

 

Tome 1. Entrée

 

Patricia Lyfoung

 

(Site web)

 

220px-Patricia_Lyfoung_20070511_Fnac.jpg

 

Cloîtré dans son château, un prince héritier rêve d’évasions mais sa mère lui réserve un autre avenir : épouser la richissime Glawdys. C’en est trop. Il fugue. Destination Paris pour une nouvelle vie. Fraîchement débarqué, il rencontre la farouche Margot, une cuisinière de talent qui lui ouvre les portes d’un restaurant très prisé de la capitale… Une occasion qui risque fort de pimenter son existence !

 

LigneFleur

 

C’est grâce à l’opération Masse Critique de Babélio que je vous parle aujourd’hui d’une BD qui m’a fait découvrir une dessinatrice de talent et je tiens vraiment à les remercier. Ce fut véritablement une lecture charmante mais qui m’a laissé un petit arrière-gout de trop peu. Explications.

 

Le prince Nicolas du royaume de Dulime se sent étouffé par ses parents qui cherchent à tout prix à lui faire épouser une riche héritière. Il décide alors de s’enfuir et de tenter sa chance à Paris et se fait vite héberger par Margot, une chef au caractère bien trempée qui va lui en faire voir de toutes les couleurs, surtout quand Nicolas détruit par inattention sa cuisine.

 

Une histoire de prince couplé d’un contexte culinaire ne pouvait que me ravir et effectivement j’ai été charmée par le récit et j’ai dévoré cette BD en moins de 20 min. L’histoire est simple mais efficace, les événements s’enchainent bien et finalement on arrive bien vite à la fin de la BD, trop vite peut-être car quand j’ai tourné la dernière page, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que l’histoire venait à peine de démarrer et que le tout était finalement trop court pour véritablement bien mettre le récit en place (même si on se doute de ce qui va se tramer dans les prochains tomes). Je pense qu’une petite vingtaine de page en plus m’aurait tout simplement ravie encore plus (d’autant que le BD se termine un peu comme un cheveu sur la soupe, comme si pour on terminait un roman avec un milieu de chapitre).

 

Les personnages sont absolument charmants. J’ai adoré le prince, un peu fantasque, un peu naïf et finalement terriblement attachant. Quant à Margot, elle m’a fait penser à moi et je me suis beaucoup retrouvée dans son caractère. De fait, j’ai hâte de voir comment ils vont évoluer et surtout comment leur relation va évoluer. Les personnages secondaires sont assez peu présents mais ce n’est pas gênant dans la mesure où ce duo se suffit à lui-même.

 

Enfin, petit coup de cœur pour le coup de crayon de Patricia Lyfoung. Le trait, les couleurs utilisées, tout m’a conquis. J’ai eu l’impression de me retrouver dans un conte de Disney. De plus, j'ai beaucoup apprécié le mélange Manga/BD qui était parfaitement bien dosé avec des dessins type mangas et une forme plus BDtesque. Bref, si je ne devais retenir qu'un seul point de cette BD, ça serait indubitablement le talent de la dessinatrice.

 

Un prince à croquer est une BD savoureuse qui se dévore en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Une première mise en bouche très appétissante mais qui nous laisse un peu sur notre faim ! A lire et à découvrir !

 

Star4

 

BD - Editions Delcourt - 48 pages

Où l'acheter : Un prince à croquer, Tome 1 : Entrée

Commenter cet article

malou 14/05/2012 20:13

Ah je veux je veux je veux !!!! j'adore les bd et les mangas ça fait tellement du bien!!!

Evy 16/05/2012 13:10



Oui en plus celle-ci est vraiment top



Catherine 14/05/2012 19:37

Une autre série ? La rose écarlate est finie ?

Evy 16/05/2012 13:10



Alors ça je ne peux pas te dire, je n'ai jamais lu cette série !