Wherlocke. Tome 1. Pouvoirs de séduction d'Hannah Howell

Publié le par Evy

1311-wherlocke1_org.jpg

Elle va lui sauver la vie… Mais à quel prix ?

Grâce à un étrange rêve, Chloe Wherlocke devine qu’un complot se trame contre lord Julian Kenwood et son fils nouveau-né. Son don lui permet de sauver l’enfant d’une mort certaine, mais l’existence du comte est toujours menacée. Julian soupçonne sa femme et son amant de vouloir l’éliminer, mais il apprend grâce à Chloe, mystérieuse étrangère à la chevelure de jais, que des forces maléfiques s’en prennent à lui… Il va s’allier à cette charmante créature prête à braver le danger, qui ne le laisse pas indifférent…

Je l'avoue volontiers, c'est surtout la superbe couverture de ce roman qui m'a donné envie de le lire. Par ailleurs, la 4ème de couverture annonçait une romance palpitante sur fond fantastique et je trouvais que cela changeait un peu des romances historiques que j'avais l'habitude de lire et je me suis donc plongée avec enthousiasme dans cette lecture.

Chloe est une jeune femme dotée d'un don particulier : elle peut voir l'avenir. Et récemment, elle a vu sa sœur et l'enfant qu'elle portait mourir. Elle se précipite au chevet de sa sœur mais se rend vite compte qu'elle ne peut rien faire pour empêcher ce terrible drame de se produire. Pourtant, si elle ne peut plus sauver sa sœur et son neveu, elle peut toujours sauver un autre enfant, qu'une femme ignoble décidé d'échanger à la naissance pour le laisser mourir. Un enfant que Chloe va sauver et élever comme son propre fils.

Bon, on ne va pas tourner autour du pot pendant des phrases et des phrases. Je n'ai pas aimé cette lecture. Je me suis ennuyée, je n'ai aimé ni l'intrigue, ni les personnages, ni le style, bref, une grosse déception qui m'aurait en plus empêché de lire pendant près de 10 jours.

La première chose qui m'a marqué durant ma lecture fut que j'ai dû relire deux fois le premier chapitre car je n'y comprenais absolument rien. L'intrigue principale repose sur un échange de bébé et je l'ai trouvé d'une part, très mal expliquée et d'autre part plutôt mal développée par la suite. Ça ne commençait donc pas très bien entre ce roman et moi. Et puis j'ai continué de lire et malheureusement ça ne s'est pas arrangé.

Le premier tiers du roman fut pour moi presque imbuvable car l'auteure se répète énormément. Dans chaque chapitre, les personnages discutent longuement et à chaque fois, ils répètent, à des moments divers du-dit chapitre, plusieurs fois. Les mêmes réflexions, les mêmes plans mis en place, les mêmes événements sont repris trois, quatre, parfois même cinq fois en l'espace de quelques pages et pour être tout à fait honnête, je n'avais qu'une envie, zapper ces passages et passer au reste. (Je pense sincèrement qu'au moins une bonne centaine de pages de répétitions auraient pu être amputées à ce roman, pour le rendre plus « digeste »). Le reste de l'intrigue n'est malheureusement guère plus captivante et beaucoup trop prévisible pour que le lecteur prennent un réel plaisir à la lecture.

Et c'est bien dommage car le fond du récit et l'histoire des Wherlocke et des Vaughn est très intéressante. J'ai apprécié le côté fantastique, mystique du récit mais malheureusement celui-ci n'est pas vraiment mis en avant.

Les personnages ne valent guère le détour non plus. Le couple de héros manque cruellement de charisme, aussi n'ai-je pas été vraiment touché par leur histoire d'amour et les personnages secondaires ne furent pas assez mis en avant à mon goût. Par ailleurs, je trouve que leurs histoires sont beaucoup trop superficielles. Plutôt que de répéter plus de 30 fois au cours du roman que Julian ne croit pas vraiment au don de Chloe ou que les domestiques du comte sont terrorisés, il aurait mieux valu s'attarder un peu sur le passé des personnages, ce qui aurait été beaucoup, beaucoup plus intéressant !

Enfin quelques notes sur le style de l'auteure, qui est, ma foi, assez quelconque. Pour tout avouer, j'ai dû mal à juger ce que j'ai lu car j'ai trouvé que la traduction n'était parfois pas terrible terrible. Beaucoup de maladresse dans certaines tournures de phrases, des phrases justement mal traduites (déformation professionnelle, ça se voit tout de suite pour moi). Bref, un peu embêtant. Néanmoins un style fluide, vivant (avec profusion de dialogues et très peu de description) et qui se lit rapidement.

Pouvoirs de séduction fut une déception. Trop de longueurs, trop de répétitions, trop peu de personnages vraiment captivants, j'ai fini par me lasser. Je ne pense même pas lire la suite d'ailleurs.

Star2

Werlocke. Tome 1. Pouvoirs de séduction d'Hannah Howell
Titre VO : If He’s Wicked
Romance - Editions Milady, collection Romance - 480 pages
Où l'acheter : Wherlocke, Tome 1 : Pouvoirs de séduction

Commenter cet article