Publié le 11 Décembre 2011

In my mailbox

 

In my mailbox est une rubrique crée par Kristi du blog américain The Story Siren.

 

Le principe est plutôt simple. Chaque semaine vous faites la liste des livres que vous avez reçu dans votre boite aux lettres mais pas que. Les emprunts bibliothèque et autres achats sont bien sûr également présentés !

 

Cette semaine dans ma boite aux lettres, ça donne ça :

 

 

 


 

 

LigneFleur.gif

Reçu dans ma boite aux lettres

 

 

  Grâce au swap "so british" ! Merci Touloulou

 

Murder on the Orient Express d'Agatha Christie

The Case of the Missing Marquess: An Enola Holmes Mystery de Nancy Springer

From Notting Hill with love...actually d'Ali McNamara

L'Invité de Roald Dahl

 

fromnottinghill-copie-1

 

LigneFleur.gif

 

Emprunts biblio

 

The Kane Chronicles: The Red Pyramid de Rick Riordan

Le Journal d'Aurélie Laflamme, Tome 1 : Extraterrestre... Ou presque ! d'India Desjardin

La saga des anges déchus, tome 2 : Crescendo de Becca Fitzpatrick

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragon de Jasper Fforde

Les sang-d'argent de Melissa de la Cruz

Nana, tome 6 d'Ai Yazawa

France de Riga, Tome 1 : Le carnet de Séraphine

  France de Riga, Tome 2 : La blanchisserie de Séraphine

 

9782749913025.jpg

 

LigneFleur.gif

 

Et vous quelles sont vos acquisitions de la semaine ?

 

Bonne semaine à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Le blabla d'Evy

Repost 0

Publié le 11 Décembre 2011

swap so british2

 

Cette semaine, j'ai reçu mon colis de la part de Touloulou pour le swap "So British" et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai tout adoré dans ce colis ! Rohhhh comment j'étais super contente en l'ouvrant ! Un énorme merci à Touloulou qui m'a vraiment gâté et je tiens à l'en remercier chaudement !

Thanks thanks thanks ! Thanks a millon Touloulou ! (et au passage, je vous recommande son blog absolument splendide ! J'en suis jalouse ! )

 

DSCF2454.JPG

Le colis presque au pied de mon sapin !

 

DSCF2458

Ohhhhh les beaux colis !!!!!! 

 

DSCF2465.JPG

Le tout pas encore déballé !

 

DSCF2473.JPG

Les quatres livres !

- From Notting Hill with love...actually d'Ali McNamara (Hiiiiiiiiiiiiiiiiiii trop contente d'avoir reçu celui-là !)

- The case of the missing marquess de Nancy Springer

- Murder on the Orient Express d'Agatha Christie

- L'invité de Roald Dahl

 

Ravie, ils sont tous ici de ma wish-list, j'ai hâte de les lire !

 

DSCF2468.JPG

Et les surprises !!!!!!!!!! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii again ! Roh regardez comme c'est beau ! Les carnets sont tout simplement superbes ! J'adore j'adore j'adore ! Le livre de recette est génial également et les surprises ! Hummmm ! La barre de Dairy Milk de Catbury m'a rendu toute nostalgique du temps où je vivais en Angleterre ! Des petits biscuits trop bons à dévorer avec le thé très parfumé et délicieux que Touloulou y a joint !

Vous voyez, j'ai été monstrueusement gâtée et j'en remercie énormement Touloulou ! Thanks again !!!!!!!

 

swap so british

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Les Swapounets !

Repost 0

Publié le 3 Décembre 2011

9782070635672.jpg

 

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

 

Ruta Sepetys

 

(Site web - Facebook)

 

Ruta-Sepetys-007.jpg

 

 

Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique.
Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l’écriture.

 

LigneFleur

 

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre est un roman dont j'ai beaucoup entendu parler, en bien, mais dont, pourtant, j'ai retardé la lecture le plus possible pour la bonne et simple raison que le sujet me touchait énormement et que j'avais peur que ce soit trop dur émotionnellement. Finalement, je ne regrette absolument pas cette lecture qui m'a, en effet, bouleversée mais qui m'a également fait passer un très bon moment.

 

Lina est une jeune ukrainienne de 16 ans qui, en 1941, vit avec sa famille dans un monde en guerre. Un soir, sa mère, son petit frère et elle sont arrêtés par le KGB. Sa famille, accusée de comploter contre le régime soviétique en place, se retrouve déporter dans des camps de travail en Sibérie. Lina y est alors confrontée à la faim, le froid, la violence et la mort.

 

Ce livre, bien qu'il soit un roman jeunesse, est surprenant de maturité et de justesse. L'auteure traite d'une période noire de notre histoire européenne en ne tombant jamais dans le pathos. L'histoire, certes romancée, s'appuie sur des faits réels et une solide documentation, la rendant ainsi très poignante et captivante. Pour ma part, je n'ai pas pu m'empêcher de tourner les pages pour connaître le sort de Lina et de sa famille. L'ensemble du roman est bien rythmée et ne souffre d'aucune longueur (l'auteure n'est pas tombée dans le piège de la description à outrance, ce que j'ai vraiment apprécié). En ce qui me concerne, ce fut un roman qui m'a énormement touché. Plusieurs fois durant ma lecture, j'ai eu la gorge serrée et les larmes aux yeux.

 

Le seul petit bémol que j'ai noté concernant le récit, c'est le final. Finalement en refermant le livre, j'ai été légèrement déçue. SPOILERS : surligner pour pouvoir lire : (En effet, on s'arrête finalement au début de la captivité de Lina et j'ai regretté de ne pas savoir comment elle s'en sort toutes ces années, comment elle est libérée, etc.). Mais c'est vraiment le seul point un peu négatif que j'ai regretté et qui m'a fait manquer le coup de coeur !

 

J'aimerais aussi vous parler d'un autre point concernant ce roman qui m'a conquise : ses personnages. Ils sont vraiment très attachants. Tous ont leur propre histoire, leur propre personnalité et chacun à sa façon, ils ont su me toucher. J'ai aimé qu'ils ne soient pas trop manichéens (je pense notamment au garde russe, qui si il apparait détestable au tout début du roman, m'a intrigué ensuite par son comportement). Dans chacun d'eux, il y a un part d'ombre, aucun n'est tout blanc ou tout noir (d'où je pense, aussi, le titre VO du livre : entre les rayons grisâtres). Je les ai tous aimé, vraiment. Ces personnages m'ont ému par leur courage, leur force de caractére, leur combativité et finalement par leur volonté de vivre. J'ai aimé le courage et la force de Lina, la douceur de sa mère, la candeur du petit frère, etc.

 

Un petit mot enfin sur la plume de l'auteure. Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre est un roman qui se lit vraiment très bien. Le lexique utilisée est simple mais pas simpliste, les scènes de descriptions sont concises et bien équilibrées avec les dialogues. Le tout est bien rythmé, on ne s'ennuie pas une seule seconde avec ce livre entre les mains !

 

Je terminerais cette chronique avec un simple mot : merci. Merci à Ruta Sepetys d'avoir conté l'aventure de Lina. Car même si il s'agit d'un ouvrage de fiction, j'ai découvert en lisant ce roman une part de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale dont je ne connaissais quasiment rien. Je pense vraiment que pour notre devoir de mémoire à tous, les gens ne devraient pas cesser de lire sur ces sujet, pour ne surtout pas oublier les horribles événements qui se sont produits à cette époque.

 

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre est un roman jeunesse poignant et bouleversant. Très bien écrit et vous contant une Histoire que l'on se doit de ne pas oublier, je ne saurais que trop vous conseiller de le lire, vous n'y resterez certainement pas insensible. Un énorme merci aux éditions Gallimard Jeunesse qui m'ont permis de découvrir ce titre, qui restera un moment dans ma mémoire.

 


Star5

 

Titre VO : Between Shades of Gray

Jeunesse, Historique - Gallimard Jeunesse (Scripto) - 412 pages

Où l'acheter :  Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère Jeunesse - Young adult

Repost 0

Publié le 30 Novembre 2011

Le mercredi laissez libre cours

 

Cette nouvelle rubrique, que j'espère vous apprécierez, vous présentera chaque semaine (en espérant que je puisse garder le rythme !) un livre qui me fait drôlement envie et qui n'est pas encore paru en France ou bien qui ne fait pas encore partie de mon immense PAL !

 

 

Chaque semaine, je vous présenterai une de mes envies livresques du moment (Gare à votre PAL !!) et donc mon livre de la semaine !

 

 

LigneFleur

 

2342943.jpg

Oh.my.gods

 

 

Terra Lynn Childs

 

 

De quoi ça parle ?


Quand la mère de Phoebe revient de Grèce avec un nouveau mari et l'oblige à déménager sur une ile perdue dans la mer Egée, les plans de Phoebe concernant sa dernière année de lycée sont désormais de l'histoire ancienne. Désormais, elle doit assister aux cours d'une école très sélective où l'admission dépend de votre arbre généalogique, en d'autres termes de votre ascendance à Zeus, Hera ou d'autres dieux grecs.
Oui, vous avez bien lu, ils sont réels, pas de simple mythes et leurs descendants ressemblent à des héros de l'ère antique : beaux, intelligents et possédant quelques super pouvoirs. Et maintenant ils sont dans l'équipe de course à pied de la jeune fille ! Armée uniquement de ses chaussures Nike et de sa volonté de gagner, Phoebe lutte pour trouver sa place parmi les dieux.

 

Pourquoi j'ai désespéremment envie de le lire ?

 

Hello !!! Cover !!! J'adore tout simplement la couverture de ce roman que je trouve hilarante ! Rien que cette couverture m'a tout de suite attiré l'oeil et ensuite quand j'ai lu le petit speech sur l'histoire, j'ai eu encore plus envie de le lire. Tout simplement car je suis une fana d'histoire, que la Grèce Antique est une de mes périodes favorites et que depuis la saga Percy Jackson (que j'ai adoré), j'essaye de lire tous les romans young-adults concernant cette période qui pourraient me tomber sous la main.
 
Une couverture ultra drôle et une histoire qui met en scène des descendants des dieux grecs dans notre monde moderne...

 

Que demander de plus ?

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Les envies d'Evy

Repost 0

Publié le 27 Novembre 2011

Logo_Rapunzel.jpg

 

On reste dans l'univers des contes de fées avec un challenge organisé par Pimpi, auquel bien évidemment, je me devais de participer ! J'adore ce thème et c'est avec plaisir que j'essayerais de lire le plus de livres en rapport avec lui !

 

Voici les règles comme dictées par Pimpi dans son article explicatif.

 

À compter du 1er janvier et jusqu’au 31 décembre 2012, je vous propose de lire autant de livres que vous le souhaitez, de voir autant de films et séries que vous le souhaitez et de me donner vos liens. Je me chargerai de faire le récapitulatif dans le billet approprié…

 

Mais comme, dans la vie, il faut être précis, voici plus en détails ce que vous pouvez chroniquer :

 

- Les livres illustrés, les réécritures (adultes ou jeunesse), les mangas, les BD, les livres de contes originaux (format papier, audio, électronique).

-  Les adaptations cinéma des contes, les téléfilms, les séries. 

-  Les spectacles et donc la musique qui s’y rapporte.

-  Les biographies, biopic, et autres œuvres autour de la vie des auteurs de contes de fées.

 

 

Ce billet me servira de récap' perso ! Vous y retrouverez tous les liens vers mes billets fairytaliens ! En attendant vous pouvez déjà aller faire un tour sur le billet récap' de mon week-end Contes de fées !

 

 

Mes billets fairyteliens :

 

Once upon a time (Série TV)

 

Logo_Beauty.jpg

 

 


 

 

Le week-end des contes de fées

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Challenges

Repost 0

Publié le 27 Novembre 2011

19796242.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110816_102433.jpg

 

Aujourd'hui, je voudrais vous parler de ce renouveau des contes de fées. Il semblerait que ce thème soit devenu à la mode ces temps-ci, puisque adaptations et nouvelle éditions de contes originelles voient le jour à foison ! Et cette mode s'est également étendue au petit écran avec l'apparition de deux nouvelles séries télé : Once upon a time et Grimm. Deux séries complétement différentes et que j'ai eu le plaisir de découvrir ! Je vous propose donc, à travers deux petits articles, de découvrir à votre tour ces deux nouveautés et d'en connaître mes impressions !

On va donc commencer tout de suite avec une série qui a fait beaucoup de bruits sur le net en ce moment : Grimm !

Lorsqu'il découvre qu'il est l'un des derniers descendants des Grimm, une lignée de chasseurs dont les célèbres récits ne sont pas des contes mais des faits réels, le détective Nick Burckhardt se met en quête de ces créatures surnaturelles susceptibles de faire du mal aux humains. Pour Nick, c'est un monde nouveau dont il ignore les règles qu’il lui faut affronter. Il est heureusement aidé par Eddy Monroe, un ancien loup-garou féroce qui reste dans le droit chemin grâce à un savant mélange de médicaments, un régime et des séances de fitness...

Les contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 1. GrimmLes contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 1. GrimmLes contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 1. Grimm

Fan de contes de fées que je suis, et en particulier des contes des frères Grimm, j'attendais avec impatience cette série, et ce, malgré les avis très négatifs que j'avais pu lire dessus. Malheureusement, je n'ai, moi non plus, pas du tout accroché à cette série, que j'ai complétement arrêté de regarder après le troisième épisode. Pourtant l'idée de départ était vraiment intéressante, mais le traitement du scénario, les acteurs et les effets spéciaux ne m'ont pas du tout convaincu.

Comme je l'ai dit, je trouvais l'idée de départ, très originale et j'attendais beaucoup de cette trame. Or si l'idée est sympathique au début, le déroulement des événements est vraiment chaotique et n'ayons pas peur des mots, ennuyeux (d'ailleurs mon amie s'est littéralement endormie devant le premier épisode et en ce qui me concerne, j'ai eu du mal à garder les yeux ouverts...et il n'était pas tard !). J'ai trouvé l'ensemble des premiers épisodes plutôt confus et brouillons. Les actions s'enchainent difficilement et j'avais parfois du mal à voir où les scénaristes voulaient en venir, surtout au niveau de la trame de fond. Alors, je comprends tout à fait que les premiers épisodes d'une série restent un peu dans le flou pour entretenir le mystère, mais là, ce n'est pas du tout le cas. On connait l'histoire, il n'y a pas vraiment de mystères directs associés.

Alors forcement, si déjà on n'est pas du tout accroché par l'histoire (trop brouilon, confuse, pas assez détaillée et mystérieuse), il faut que le reste tienne la route. Or dans Grimm, rien ou presque (j'ai vraiment beaucoup aimé l'atmosphère noire et oppressante des épisodes que j'ai vu, tout à fait dans l'ambiance des contes originels) ne m'a véritablement plu. J'ai trouvé, par exemple, les effets spéciaux vraiment kitsch (et pourtant, ce n'est pas quelque chose qui me dérange d'ordinaire mais à l'heure actuelle, ce genre de maquillage c'est vraiment pas terrible. Et je ne parle même pas des scènes de violence qui sont juste ridicules) et mal fait, rendant de fait les épisodes un peu comique malgré eux. 

Enfin petit mot sur les acteurs que j'ai trouvé bons mais sans plus. Aucun ne m'a parut vraiment tirer son épingle du jeu, aucun ne m'a fait ressentir d'émotions fortes. Bref, ils me sont restés complétement indifférents. Seulement, et pour ne pas rester sur une note très négative, j'ajouterais que outre l'atmosphère globale de la série, qui est très réussie, j'ai beaucoup aimé la photographie. Avec beaucoup de montagnes et de fôrets, le lien entre Grimm et les contes dont la série s'inspire est bien tissé et donne un joli rendu.

Pour conclure, vous l'aurez compris, je n'ai malheureusement pas accroché du tout à cette série, qui pour moi ne respecte pas vraiment ses prétentions de départ (je n'ai pas retrouvé cet univers de contes de fées que j'adore par exemple, le tout étant vraiment trop policier et pas assez fantastique) et qui a été assez mal travaillée à mon goût. Je ne poursuivrais pas ma découverte de Grimm mais je serais curieuse de connaitre votre avis sur cette série.

Star2

Créée en 2011 par David Greenwalt & Jim Kouf
Avec : David Giuntoli, Russell Hornsby, Silas Weir Mitchell, Bitsie Tulloch
Format : 42 min / épisode

Fiche Sériemania

 

Le week-end des contes de fées

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Adaptations télévisuelles

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2011

blanche_neige_pomme.jpg

 

Pour mon week-end spécial contes de fées, je voulais vous préparer quelques douceurs en rapport avec cette thématique. Tout de suite, j'ai pensé à Blanche-Neige et à sa pomme ! Et à cause de la rondeur de la pomme, j'ai pensé aux macarons ! Au départ, j'avais prévu de faire un macaron bicolore à la pomme (une face blanche, une face rouge, comme la pomme enpoisonnée dans le conte des frères Grimm) mais malheureusement, je crois que j'ai eu la main trop forte sur le colorant rouge, ce qui a dû fausser la recette (et puis bon ma gazinière de 15 ans n'aide pas, sans four à chaleur tournante, ce n'est pas facile de faire des macarons réussis) et ma tournée de macarons rouges était râté. Du coup, mes macarons seront tout blanc (comme Blanche-Neige hein !).

 

Macarons-Blanche-neige.jpg

 

Pour la recette des coques, je vous renvoie à la recette de Chef Nini (dont au passable, je vous recommande son site, ses recettes sont fabuleuses et toujours savoureuses !). Pour la ganache à l'intérieur, j'ai fais une petite gelée de pomme dont voici la recette :

 

Gelée à la pomme :

- 3 pommes (Golden par exemple)

- 100 g de sucre

- 5 Cl d'eau

- Quelques gouttes d'extrait de vanille (ou une gousse de vanille fraiche)

- 1 CS à soupe de Vitpris

 

Préparation

* Couper les pommes en petits morceaux.

* Mettre les pommes coupées, le sucre, la vanille et l'eau dans une casserole et faire cuire, casserole couverte, une vingtaine de minutes à feu moyen.

* Quand les pommes ont bien compotés, ajouter la cuillière à soupe de Vitpris et faire cuire à nouveau pendant quelques minutes en remuant très régulièrement.

* Passer la préparation au mixer, puis placer-la dans un bol pour la refroidir.

 

* Mettre la gelée dans une poche à douille.

* Deposer une petite noisette de gelée au coeur d'un macaron et "vissez"-y un deuxième macaron.

* Placer vos macarons au minimun 24h.

 

Bonne dégustation !

 

Macarons-Blanche-neige-2-copie.jpg

 

Le week-end des contes de fées

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Escapades Culinaires

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2011

ariel-copie-2.jpg

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'adore écouter de la musique quand je lis. De fait, quand j'ai commencé à penser à différents articles concernant les contes de fées, j'ai eu envie de vous parler de musique. Quand j'ai associé les deux : contes de fées et musique, plusieurs idées de chansons et mélodies me sont venues à la tête et j'ai donc décidé de concocter une petite playlist, spéciale contes de fées, que je me propose de partager avec vous !

 

Au programme :

 

- Des chansons de Disney (Forcement, les contes de fées, c'est Disney, un point c'est tout !)

- Des mélodies de ballet adaptés de contes de fées (j'adore les ballets et j'ai eu la chance de voir celui de Cendrillon que j'ai trouvé absolument magnifique !)

- Des chansons qui parlent de contes de fées (ex : Cendrillon de Téléphone)

- Des chansons issus de la BO de Shrek (parce que ces films, notamment les deux premiers sont très bien fait et que leurs BO rock !)

- Et bien d'autres encore !

 

Enjoy !

 

Le week-end des contes de fées

Et n'hésitez pas à me faire vos suggestions concernant de possibles titres concernant cette playlist, qui est loin d'être exhaustive !

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Le blabla d'Evy

Repost 0

Publié le 20 Novembre 2011

In my mailbox

 

In my mailbox est une rubrique crée par Kristi du blog américain The Story Siren.

 

Le principe est plutôt simple. Chaque semaine vous faites la liste des livres que vous avez reçu dans votre boite aux lettres mais pas que. Les emprunts bibliothèque et autres achats sont bien sûr également présentés !

 

Cette semaine dans ma boite aux lettres, ça donne ça :

 

    

 


 

 

 

  Reçu dans ma boite aux lettres

 

9782092532300.jpg


Divergent de Veronica Roth
La princesse effacée d'Alexandra de Broca

 

LigneFleur.gif

 

Achats 

 

Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe de Jeanniene Frost

Jaz Parks, T1 : Jaz Parks s'en mord les doigts de Jennifer Rardin

 

9782811203443.jpg

 

LigneFleur.gif

 

Et vous quelles sont vos acquisitions de la semaine ?

 

Bonne semaine à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Le blabla d'Evy

Repost 0

Publié le 19 Novembre 2011

Ever after

Adaptation moderne de la célèbre légende qui connaît dans le monde prés de cinq cents versions dont la première serait d'origine chinoise et liée à la passion bien connue de ce peuple pour les petits pieds. Dans cette version, Danielle, l'héroïne, n'a rien d'une victime et décide de son propre chef de rester dans la maison paternelle après la disparition de son père, entre sa marâtre Rodmilla et ses deux sœurs Marguerite et Jacqueline. Cette Cendrillon est belle, libre et surtout éminemment spirituelle et cultivée. Elle saura séduire le futur héritier du trône de France.

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un film qui a une importance toute particulière pour moi, car tout simplement, j'en suis tombée amoureuse lorsque j'étais ado, et il fait désormais parti de mes film préférés et des films que je peux regarder encore et encore sans jamais me lasser.

 
Pourtant rien ne me prédestinait à aimer ce film, je ne connaissais à l'époque aucun des acteurs qui jouait dedans et je n'aimais pas particulièrement le conte de Cendrillon (ne me demandez pas pourquoi, mais étonnement, c'est un conte qui ne m'a jamais touché, et le film adapté de Disney ne m'a jamais plu). Pourtant, dès mon première visionnage, ça a été le coup de foudre entre ce film et moi. J'ai tout aimé...les acteurs, la photographie, les costumes, l'histoire, l'humour, la romance...Bref, je ne trouve aucun défaut à ce film (vous vous doutez donc que ce billet sera hautement subjectif dear readers !).
 
Je l'avoue, jeune adolescente au cœur grenadine que j'étais, c'est la romance qui m'a d'abord séduite. Le prince Henry est craquant, charmant et irrésistible, Danielle est la jeune femme que l'on révérait toutes d'être : intrépide, courageuse, intelligente, belle, bref, ces deux là forment un duo que l'on ne peut s'empêcher d'aimer. A chaque fois que je revisionne ce film, c'est toujours la même chose, mon cœur fond pour cette romance si belle et touchante. Et contrairement au conte de départ ou au film Disney, j'ai toujours trouvé cette romance très juste, voire réaliste (bon dans la mesure du possible hein, une roturière qui épouse l'héritier de France à la Renaissance...Faut pas trop délirer non plus hein !) au niveau des sentiments des deux personnages principaux.
 
Le reste de l'histoire m'avait aussi conquise, de part sa richesse (le thème des droits des femmes est évoqué, celui du pouvoir de la culture également, etc) et sa diversité (de nombreuses petites histoires annexes viennent se greffer à la romance de départ et rendent le tout très plaisant !).
 
Le récit en lui-même est assez éloigné du conte de départ, mais cela ne m'a pas forcement déplu, d'autant qu'on y retrouve quand même les principaux éléments de Cendrillon de Perrault ou des frères Grimm (la pantoufle, le bal, le prince, etc.). J'ai d'ailleurs adoré le petit clin d’œil au début du film à ces derniers, avec la vieille comtesse qui se propose de raconter aux deux frères la véritable histoire de Cendrillon.
 
C'est grâce à ce film que j'ai découvert Drew Barrimore et depuis je l'adore. Dans Ever After, elle joue une Cendrillon pleine de tendresse et de candeur qui m'a tout de suite séduite. Les autres acteurs sont tout aussi impressionnants (bon, je vous passerais les détails de mon crush sur Dougray Scott, mais avouez mesdames, qu'il est la sexitude incarné et qu'on le laisserait bien nous mettre n'importe quoi au pied si il en avait l'envie !), Anjelica Huston en tête. Elle joue la vieille marâtre aigri, caractérielle et machiavélique avec brio.
 
Les costumes aussi, ainsi que les décors, très natures, m'ont beaucoup plu (Rahhh la la, la magnifique tenue de Danielle quand elle va au bal, j'en bavais d'envie devant !). Mais ce qui reste le plus dans ma mémoire, c'est la bande son de ce film qui est juste magnifique. Pleine de poésie et de magie, elle est parfaite pour ce film de conte de fée ! Je vous laisse d'ailleurs en juger par vous-même en écoutant ce petit extrait.
 
En bref, vous l'aurez compris, Ever After, c'est un film magique ! Romantique à souhait, il vous fera rêver et croire au prince charmant ! Que demandez de plus ?
Ever after
Ever after
Titre VF : A tout jamais, une histoire de Cendrillon
Réalisateur : Andy Tennant - Durée : 2h01
Avec : Drew Barrymore, Anjelica Huston, Dougray Scott, Jeanne Moreau
Où l'acheter : A tout jamais
 
Le week-end des contes de fées
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Adaptations cinématographiques

Repost 0