Articles avec #adaptations televisuelles tag

Publié le 23 Janvier 2012

19739565-r 760 x-f jpg-q x-20110517 040738

De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C'est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu'elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n'est autre que l'impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Soeur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l'effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c'est l'espoir de toute une communauté amnésique qui renaît...

Les contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 2. Once upon a timeLes contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 2. Once upon a timeLes contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 2. Once upon a time

Vous connaissez tous maintenant mon amour pour les contes de fées. J’adore lire les contes originaux, les adaptations modernes et voir les films adaptés (Disney en tête). Aussi, quand à la rentrée de septembre dernier, cette nouvelle série a été diffusée aux USA, je ne me suis pas posée de questions et je l’ai tout de suite suivi. Et cette série, c’est mon énorme coup de cœur télé de 2011 et probablement de 2012 aussi. Je suis tombée tout simplement amoureuse de Once upon a time et chaque semaine, j’attends avec impatience la suite des aventures de mes princes des princesses favoris.

Le prince charmant arrive à temps pour sauver Blanche Neige en lui donnant un tendre baiser. Heureux pour toujours, ils le deviennent...jusqu’à ce que la méchante reine décide de se venger et de jeter une horrible malédiction sur le couple royal, qui attend un heureux événement et sur tout le royaume. Mais, alors que cette malédiction touche tous les habitants du royaume enchanté, Blanche Neige met au monde une petite fille : Emma, qui selon la prophétie, reviendra tous les sauver le jour de son 28e anniversaire.


Le premier cœur que j’ai eu en regardant Once upon a time, c’est concernant le récit de cette série. Moi qui me plaint souvent que les contes de fées s’arrêtent au moment le plus intéressant d’une histoire : au mariage du prince de la princesse ; dans cette série, l’histoire commence au mariage, ce que j’ai particulièrement apprécié. L’histoire fantastique est très bien ficelée. J’ai adoré l’idée que ces personnages de contes de fées soient envoyés dans ce monde où ils se subiront leurs pires cauchemars : notre monde réel. D’ailleurs, le lien entre les deux mondes est particulièrement bien mis en scène.

Deuxième petit coup de cœur pour tous ces clins d’œil disséminés dans notre monde, en référence aux contes (les pommiers de Mme le maire, les cheveux rouges de la serveuse, etc.). La trame est très spirituelle et très bien travaillée ; chaque personnage représentant un conte différent, on assiste, en parallèle à la trame de fond, au récit de tous ces histoires qui ont bercées notre enfance et qui sont adaptées de façon originale (je pense à l’histoire de Jimini Cricket par exemple).

Parlons justement de ces personnages qui m’ont ravi (non, non, ça n’a rien à voir avec le fait que les acteurs masculins qui jouent le prince charmant et le shérif sont d’une sexitude à faire frémir toutes les potentielles demoiselles en détresse qui regarderaient la série). Au contraire des contes traditionnels qui mettent souvent en l’accent sur l’action à défaut des personnages, la série fait la part belle aux personnalités de ces héros. Autre bon élément (ne cherchez pas cette chronique sera partielle en tout point), Ces personnages, nous présentant différentes facettes de leur personnalité, ne s’arrêtent ainsi pas à la première idée que l’on s’en faisait : par exemple : le méchant au nom imprononçable : Mr Gold (bon, ça, c’est son nom dans notre monde moderne hein...) dont j’ai adoré connaître le récit. En bref, des personnages captivants et attachants à souhait.

Qui dit personnages dit forcément acteurs et là encore vous vous en doutez… Eh oui, eh oui, coup de cœur ! Je trouve le casting superbe (et bien foutu…Hum Evy, tu t’égares !) avec des acteurs qui apportent beaucoup d’éléments différents à la série ! Mention spéciale à Ginnifer Goodwin qui campe une Blanche Neige pleine de douceur mais loin de la jeune fille sans défense du conte original, Josh Dallas pour son interprétation du parfait Prince charmant (d’ailleurs je ne sais pas pour vous, mais moins j’adore la romance prince charmant/blanche neige dans cette série. Elle me touche beaucoup et je suis devenue une grande shippeuse concernant ces deux-là) et à Robert Carlyle qui me fait absolument flipper dans son rôle de méchant. Je l’avoue, j’ai eu un petit doute sur le choix de Jennifer Morrison pour jouer Emma mais après quelques épisodes, je pense que ce rôle lui va comme un gant et qu’elle lui apporte cette petite touche de force et d’émotion nécessaire à la caractérisation du personnage.

Un petit mot enfin sur le reste de la série du point de vue des « à-coté », si je puis dire. La photographie est absolument superbe (en particulier les scènes qui se passent dans le monde enchanté), les décors savamment pensés (je vais reparlee de cet exemple car il m’a beaucoup plu : les pommiers de Régina étaient de bons clins d’œil à la légende de la méchante belle-mère), les costumes somptueux et la musique, enchanteresse, s’accorde parfaitement avec le ton et l’atmosphère de la série.

Pour conclure, je ne peux que vous recommander cette série, qui j’en suis sûre vous envoûtera comme elle m’a envouté. L’histoire est recherchée et captivante, les personnages bien travaillés et attachants, les acteurs très bons et la réalisation impeccable. Que demander de plus ?

 

Les contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 2. Once upon a time
Les contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 2. Once upon a time

Créée en 2011 par Adam Horowitz, Edward Kitsis
Avec : Ginnifer Goodwin, Jennifer Morrison, Lana Parrilla, Josh Dallas, Jared Gilmore, Robert Carlyle, Jamie Dornan
Format : 42 min / épisode
Fiche Sériebox

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Adaptations télévisuelles

Repost 0

Publié le 27 Novembre 2011

19796242.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110816_102433.jpg

 

Aujourd'hui, je voudrais vous parler de ce renouveau des contes de fées. Il semblerait que ce thème soit devenu à la mode ces temps-ci, puisque adaptations et nouvelle éditions de contes originelles voient le jour à foison ! Et cette mode s'est également étendue au petit écran avec l'apparition de deux nouvelles séries télé : Once upon a time et Grimm. Deux séries complétement différentes et que j'ai eu le plaisir de découvrir ! Je vous propose donc, à travers deux petits articles, de découvrir à votre tour ces deux nouveautés et d'en connaître mes impressions !

On va donc commencer tout de suite avec une série qui a fait beaucoup de bruits sur le net en ce moment : Grimm !

Lorsqu'il découvre qu'il est l'un des derniers descendants des Grimm, une lignée de chasseurs dont les célèbres récits ne sont pas des contes mais des faits réels, le détective Nick Burckhardt se met en quête de ces créatures surnaturelles susceptibles de faire du mal aux humains. Pour Nick, c'est un monde nouveau dont il ignore les règles qu’il lui faut affronter. Il est heureusement aidé par Eddy Monroe, un ancien loup-garou féroce qui reste dans le droit chemin grâce à un savant mélange de médicaments, un régime et des séances de fitness...

Les contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 1. GrimmLes contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 1. GrimmLes contes de fées s'invitent dans le petit écran - Partie 1. Grimm

Fan de contes de fées que je suis, et en particulier des contes des frères Grimm, j'attendais avec impatience cette série, et ce, malgré les avis très négatifs que j'avais pu lire dessus. Malheureusement, je n'ai, moi non plus, pas du tout accroché à cette série, que j'ai complétement arrêté de regarder après le troisième épisode. Pourtant l'idée de départ était vraiment intéressante, mais le traitement du scénario, les acteurs et les effets spéciaux ne m'ont pas du tout convaincu.

Comme je l'ai dit, je trouvais l'idée de départ, très originale et j'attendais beaucoup de cette trame. Or si l'idée est sympathique au début, le déroulement des événements est vraiment chaotique et n'ayons pas peur des mots, ennuyeux (d'ailleurs mon amie s'est littéralement endormie devant le premier épisode et en ce qui me concerne, j'ai eu du mal à garder les yeux ouverts...et il n'était pas tard !). J'ai trouvé l'ensemble des premiers épisodes plutôt confus et brouillons. Les actions s'enchainent difficilement et j'avais parfois du mal à voir où les scénaristes voulaient en venir, surtout au niveau de la trame de fond. Alors, je comprends tout à fait que les premiers épisodes d'une série restent un peu dans le flou pour entretenir le mystère, mais là, ce n'est pas du tout le cas. On connait l'histoire, il n'y a pas vraiment de mystères directs associés.

Alors forcement, si déjà on n'est pas du tout accroché par l'histoire (trop brouilon, confuse, pas assez détaillée et mystérieuse), il faut que le reste tienne la route. Or dans Grimm, rien ou presque (j'ai vraiment beaucoup aimé l'atmosphère noire et oppressante des épisodes que j'ai vu, tout à fait dans l'ambiance des contes originels) ne m'a véritablement plu. J'ai trouvé, par exemple, les effets spéciaux vraiment kitsch (et pourtant, ce n'est pas quelque chose qui me dérange d'ordinaire mais à l'heure actuelle, ce genre de maquillage c'est vraiment pas terrible. Et je ne parle même pas des scènes de violence qui sont juste ridicules) et mal fait, rendant de fait les épisodes un peu comique malgré eux. 

Enfin petit mot sur les acteurs que j'ai trouvé bons mais sans plus. Aucun ne m'a parut vraiment tirer son épingle du jeu, aucun ne m'a fait ressentir d'émotions fortes. Bref, ils me sont restés complétement indifférents. Seulement, et pour ne pas rester sur une note très négative, j'ajouterais que outre l'atmosphère globale de la série, qui est très réussie, j'ai beaucoup aimé la photographie. Avec beaucoup de montagnes et de fôrets, le lien entre Grimm et les contes dont la série s'inspire est bien tissé et donne un joli rendu.

Pour conclure, vous l'aurez compris, je n'ai malheureusement pas accroché du tout à cette série, qui pour moi ne respecte pas vraiment ses prétentions de départ (je n'ai pas retrouvé cet univers de contes de fées que j'adore par exemple, le tout étant vraiment trop policier et pas assez fantastique) et qui a été assez mal travaillée à mon goût. Je ne poursuivrais pas ma découverte de Grimm mais je serais curieuse de connaitre votre avis sur cette série.

Star2

Créée en 2011 par David Greenwalt & Jim Kouf
Avec : David Giuntoli, Russell Hornsby, Silas Weir Mitchell, Bitsie Tulloch
Format : 42 min / épisode

Fiche Sériemania

 

Le week-end des contes de fées

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Adaptations télévisuelles

Repost 0

Publié le 19 Janvier 2010

2749997212_1.jpg

C'est le choc de deux Angleterre que « Nord et Sud » nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l'héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l'Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l'Eglise et déracine sa famille pour s'installer dans une ville du Nord. Margaret va devoir s'adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s'éveille à travers les liens qu'elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l'opposent à leur patron, John Thornton.

Un chef d'œuvre voilà comment je pourrais résumer ce téléfilm. J'ai commencé à le regarder tout à fait par hasard sur youtube et j'ai été dès les premières images emportée dans l'histoire. Il y a 4 épisodes et autant vous dire que je n'ai pas pu lâcher mon ordi avant de les avoir tous vu ! J'ai même commandé le dvd car je souhaitais conserver ce superbe téléfilm.

J'ai trouvé déjà le contexte de l'histoire vraiment intéressant, le nord de l'Angleterre n'est pas généralement utilisé comme décor des histoires romantiques et pour cause, c'est un endroit terriblement industriel, et pourtant en regardant North and South on se prendrait à vouloir changer d'époque et de lieu pour aller vivre dans cette petite ville de Milton et y vivre la même vie que Margaret Hale !

L'histoire est complexe et très intéressante puisqu'elle joue sur plusieurs tableaux et non pas que sur une histoire d'amour comme c'était le cas pour Orgueil et Préjugés. L'histoire entre les patrons et les travailleurs est vraiment bien pensée et représentée et ça m'a beaucoup fait penser à Germinal de Zola (en moins violent et cru on va dire). Ce côté historique est raconté de telle façon qu'il n'y a pas de gentils ni de méchants et j'ai trouvé ça agréable car on a le point de vue des deux côtés : les travailleurs et les patrons.

La romance entre Margaret et Thornton était vraiment très très belle, magnifique et je dois dire que j'ai adoré suivre leur aventures. Je suis vraiment tombée amoureuse et de John Thornton le personnage et de Richard Armitage qui le joue. En parlant des acteurs justement je les trouve tous admirables et je dois avouer que le casting m'a enchanté, la mère de Thornton était vraiment admirable, les travailleurs également, l'actrice qui jouait Margaret également (en plus la BBC qui produit ce téléfilm a vraiment fait un effort pour respecter les normes de l'époque, c'est-à-dire que les jeunes filles n'étaient pas rachitiques comme l'est Keira Knightley dans Orgueil et Préjugés), et bien sur Richard.

Les décors et costumes sont tout bonnement magnifiques et la musique vous donne des frissons et tout cela offre une atmosphère bien particulière au téléfilm !

En bref, un téléfilm superbe, une petite merveille ! A voir tout simplement !

Tout ça pour dire : que ce téléfilm est une merveille : une histoire forte et émouvante, une romance qui fait rêver, des acteurs, costumes et musiques fabuleuses, tout cela forme un cocktail gagnant ! A voir et à revoir sans modération !

Star5
coup de coeur 11


North and South
Avec : Daniela Denby-Ashe, Richard Armitage, etc
Romance, Historique - 240 min

Où l'acheter : Nord et Sud

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #Adaptations télévisuelles

Repost 0