Articles avec #anne perry tag

Publié le 12 Mars 2017

Un Noël à New York d'Anne Perry

Jemina Pitt, la fille du célèbre directeur de la Special Branch, a 23 ans durant l’hiver 1904. Elle décide d’accompagner sa jeune amie Delphinia Cardew à New York, sur le point de se marier avec l’aristocrate Brent Albright. Dans la haute société new-yorkaise, ce mariage est une grande affaire qui liera deux familles prodigieusement riches. Mais Jemina détecte une ombre mystérieuse planant sur la célébration. Maria, la mère de Delphinia, est absente de la fête et les Albright refusent de mentionner son nom. Et quand le frère du marié demande à Jemina de l’aider à retrouver Maria afin de prévenir un scandale, elle n’hésite pas à se lancer dans une enquête aussi inattendue que périlleuse.

De Hell’s Kitchen à Central Park, Jemina devra trouver son chemin à travers les rues enneigées de New York, sans se douter qu’un danger mortel la menace.

A l’occasion du challenge Cold Winter (vous remarquerez encore avec quelle rapidité, je publie mes chroniques, hihihi), j’ai fouillé dans ma PAL pour y trouver des titres se passant soit en hiver soit à Noël et j’ai trouvé ce titre-là. Ayant toujours voulu découvrir la plume d’Anne Perry et n’en ayant entendu et lu que du bien, je me suis dit « Banco ! » et j’ai foncé. Et là bim ! La porte !  Certes, c’est un récit court mais ça n’empêche que j’ai été très très déçue. Explications à venir.

Je ne vous ferai pas un résumé de l’histoire parce que deux mois après ma lecture (promis, promis, j’arrête d’écrire mes chroniques aussi tardivement après ma lecture), je n’en garde pas un grand souvenir. Il faut même dire qu’une semaine après ma lecture, je ne m’en souvenais pas. C’est dire à quel point ce roman m’a marqué. Anyway, si vous souhaitez découvrir le résumé du livre, je vous renvoie à la quatrième de couverture qui est plutôt pas mal écrite.

Pour commencer, je ne m’attendais pas à un récit aussi court. Environ 150 pages pour développer un personnage et une intrigue policière me semblait un peu juste et j’avais raison car j’ai terminé le roman en me disant que tout avait été survolé : l’intrigue, les personnages, le dénouement de l’histoire…Bref, une sensation de « trop-peu », assez dérangeant, ne m’a pas quitté durant ma lecture.

Qui plus est, le récit policier en lui-même m’a semblé assez faible. J’avais deviné assez vite le pourquoi du comment et finalement, quand c’est le cas, on est plus vraiment captivé par l’intrigue (ce qui est plutôt dommageable pour un roman policier). Alors j’ai lu et tourné les pages d’Un Noël à New York sans grand enthousiasme. Première déception donc.

La deuxième déception vint avec les personnages. L’héroïne est plutôt sympathique au demeurant mais avec deux parents qui sont apparemment des supers policiers, on a du mal à comprendre comment elle peut se montrer aussi lente dans ses réflexions. Je vous assure que parfois, j’ai eu envie de la secouer un bon coup. Les autres personnages sont peu développés et finalement assez caricaturaux. J’ai eu du mal à m’attacher à eux, à ressentir une quelconque émotion envers eux.

Le seul aspect du roman que j’ai aimé, ce fut le décor et le côté hivernal qui est bien décrit. Clairement, même si le récit se passe au 19ème siècle, j’ai beaucoup aimé découvrir ce New York enneigé et ce roman m’a encore plus donné envie d’aller me balader dans cette ville qui me fait de l’œil de puis un sacré bout de temps.

Enfin quelques notes sur le style de l’auteure. Là-dessus, j’avoue que je ne sais pas trop quoi dire. Le récit étant très court, je ne suis pas certaine que ce soit le meilleur format pour se faire une opinion sur la plume d’Anne Perry. Le roman est bien écrit mais comme je l’ai déjà indiqué, j’ai trouvé l’ensemble trop rapide et un peu fade. Mais je pense que je retenterais l’aventure avec cette auteure mais avec un roman plus long afin de me faire une vraie opinion de son travail.

Un Noël à New York fut une grosse déception, tant en ce qui concerne l’intrigue policière (prévisible et beaucoup trop rapide) que les personnages qui n’ont pas su du tout me plaire. Heureusement que le cadre sauve un peu l’ensemble. Vite lu, vite oublié malheureusement !

Un Noël à New York d'Anne Perry

Un Noël à New York d'Anne Perry
Titre VO : A New York Christmas
Policier, Historique - Editions 10/18 (Grands détective) - 158 pages
Où l'acheter : Un Noël à New York

Voir les commentaires

Repost 0