Articles avec #marissa meyer tag

Publié le 13 Mai 2017

 Chroniques lunaires. Tome 1. Cinder de Marissa Meyer

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

Si vous suivez un peu ce blog, vous savez que j’adore les contes de fées et leur réécritures, sous toutes les formes, que ce soit en romans, séries, films. Comme cela faisait plusieurs mois que je voyais passer cette série livresque sur la blogosphère, quand j’ai eu l’occasion de lire le premier tome en VO, je n’ai pas hésité et je me suis jetée dessus (d’autant que ma lecture du moment ne me plaisait vraiment pas du tout et que ça en était presque à me filer une panne de lecture). Autant dire que ce roman n’a duré que quelques jours et que j’en ai beaucoup beaucoup apprécié ma lecture. Pas un coup de cœur mais vraiment un chouette roman qui m’a donné envie de lire la suite très bientôt.

Dans un futur plus ou moins proche, le lecteur fait la rencontre de Cinder, jeune fille de 16 ans, qui a été transformée quelques années auparavant en cyborg. Depuis, elle est au service de sa belle-mère et de ses deux filles et travaille comme mécanicienne à New Beijing. Sa vie prend un tournant décisif quand elle fait la connaissance du Prince Kai et que sa sœur adorée Peony attrape la maladie qui gangrène la planète entière. Arrivera-t-elle à sauver sa sœur ? Son attirance pour le prince survivra-t-elle à son statut de paria ?

Pour tout avouer, j’ai commencé ma lecture plutôt dubitative. Cendrillon revisité à la mode robot avec un prince qui a l’air absolument nouille (comme dans le dessin animé quoi…) ? Mouais, je ne m’attendais pas à grand-chose. E bien, je me suis trompée sur toute la ligne. J’ai trouvé l’intrigue très très bien ficelée. Elle tient la route tout en respectant les codes du conte de départ et c’est plus qu’admirable. L’ensemble est plutôt novateur et cette idée de contes à la sauce dystopie m’a beaucoup plu. Certains arcs du récit restent finalement peu développés mais cela ne m’a pas gêné dans la mesure où celui-ci reste très abordable sans. Et puis finalement, ça garde un peu de suspense pour les tomes suivants.

Toujours concernant l’intrigue, deux petits points m’ont fait passer à côté du coup de cœur : d’une part le fait que la révélation concernant Cinder soit finalement très très prévisible et d’autre part, quelques longueurs. Je pense qu’une bonne cinquantaine de pages en moins aurait apporté plus de fluidité au récit car parfois, on bloque sur des descriptions assez longues qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire.

Quelques mots sur les personnages, qui sont vraiment un des points les plus positifs de Cinder. Souvent dans la littérature jeunesse, je regrette que les personnages soient trop clichés ou trop manichéens et fort heureusement dans ce roman, c’est loin d’être le cas. Cinder est un personnage qui m’aura beaucoup plu du début à la fin. J’ai aimé sa force et son courage, j’ai apprécié sa détermination et sa fragilité. Je ne l’ai pas trouvé « nunuche » mais justement très avant-gardiste. Bref, une très bonne surprise.

J’avais peur également pour la caractérisation du personnage du prince mais je m’étais fait des frayeurs pour rien. Kai n’est pas niais et j’ai trouvé la psychologie de ce personnage bien développée. La romance entre les deux fonctionne très bien et est – si on peut vraiment utiliser ce terme pour un couple de fiction – réaliste. On n’est pas dans l’amour at-first-sight mais ça fait plaisir de lire une romance travaillé et crédible. Les personnages secondaires sont également bien dépeints et je dois avouer que j’ai plutôt hâte de voir comment certains vont évoluer dans la suite du roman.

Enfin pour ce qui est du style de l’auteure, là encore, globalement une bonne surprise. J’ai lu ce roman en VO et il m’a fallu un petit temps d’adaptation parce que je n’ai plus l’habitude de le faire (il faut absolument que je m’y remette car je suis en train de perdre toutes mes connaissances…) et que le vocabulaire peut parfois être un peu trop technique mais dans l’ensemble la plume de l’auteure est fluide, dynamique et prenante. A part les quelques longueurs dont j’ai déjà parlé, le roman se dévore et laisse le lecteur dans l’attente de la suite (qui fort heureusement se trouve déjà dans ma PAL !).

Cinder fut une agréable découverte. Pas un coup de cœur à cause des longueurs et du côté un peu trop prévisibles de certains arcs du récit mais une lecture palpitante qui a su piquer mon intérêt. L’histoire est bien ficelée, les personnages attachants et touchants et le style très plaisant. A découvrir, à lire et à relire !

 Chroniques lunaires. Tome 1. Cinder de Marissa Meyer

Chroniques lunaires. Tome 1. Cinder de Marissa Meyer
Titre VO : Lunar Chronicles, book 1: Cinder
Young-Adult, Dystopie - Editions Feiwel and Friends - 400 pages
Où l'acheter : Chroniques lunaires. Tome 1. Cinder

Voir les commentaires

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère Jeunesse - Young adult, #Marissa Meyer

Repost 0