Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Publié le 23 Avril 2010

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

J'avais acheté ce livre lors d'un passage chez Waterstone's (sorte de grande chaine de librairies anglaises) car il faisait parti d'une offre deux livres achetés le troisième offert, et n'ayant lu quasiment que des critiques dithyrambiques je tenais à découvrir par moi-même ce livre phénomène qui fait beaucoup parler de lui en ce moment sur la blogosphère. Cependant, je n'avais pas encore eu l'occasion de le sortir de la PAL. Heureusement Livraddict a organisé une lecture commune et j'en ai profité pour lire enfin ce roman.

Pour être tout à fait honnête, mes toutes premières impressions de lecture n'étaient pas bonnes. J'ignorais que ce roman était en fait un roman épistolaire et j'avoue que cela m'a légèrement perturbé au début de ma lecture. Ce n'est pas que le genre épistolaire me dérange en soi, non c'est juste que je n'avais pas lu de roman écrit sous cette forme depuis près de cinq ou six ans (ça remonte aux Lettres Persanes de Montesquieu dont je ne garde pas un excellent souvenir), et j'ai donc du me réhabituer à cette forme bien particulière du roman.

J'ai dis que mes impressions de lecture n'étaient pas bonnes, mais cela n'avait rien à voir avec la forme épistolaire du roman. Non, tout simplement, je ne comprenais absolument rien à au début de l'histoire. La toute première lettre porte énormément à confusion dans la mesure où beaucoup trop de personnages sont mentionnés et j'ai eu beaucoup de mal à savoir qui était le personnage principal (il faut dire aussi que je m'étais lancée dans le roman sans vraiment lire la 4ème de couverture et j'avançais donc un peu à l'aveuglette.). J'ai donc continué mais sans grand enthousiaste. L'action peinait à se mettre en place et je luttais pour arriver à bien situer les personnages, leur relations entre eux et leur personnalité. De plus, dans certaines lettres des personnages, sans nom propre, apparaissaient comme part magie et je l'avoue ça m'a agacé. Je suis de nature impatiente et là des noms étaient cités sans aucune explication les concernant alors que j'avais envie de savoir qui ils étaient.

Les explications viendraient plus tard. J'arrivais cependant bon gré mal gré au tiers du roman et je soupirais de lassitude. Je ne comprenais pas l'engouement général des lecteurs pour ce livre et si il n'y avait pas eu la lecture commune, j'aurais sûrement laissé ce livre de côté.

Et j'aurais fais une terrible erreur. Si le premier tiers du roman (divisé en deux parties égales mais assez mal équilibrées dans leur contenu : la premier partie est très lente à démarrer car mettant en place la trame principale de l'histoire, et la seconde, plus rapide, plus rythmée, et se lisant beaucoup plus facilement) est relativement peu captivant, j'ai trouvé le reste de l'histoire tout à fait passionnant. D'une part, on suit avec intérêt les histoires de Juliet à Londres et celles des membres du cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates à Guernesey. Je ne pensais pas que l'histoire de ces gens tout à fait ordinaires, si je puis dire, me toucherait autant. Eh oui, moi qui disait justement sur le forum Livraddict que j'étais très sensible aux films et séries télévisés (je pleure quand les passages sont tristes mais aussi quand ils sont heureux) mais que le plus souvent les livres me laissaient de marbre, je n'ai plus qu'à réviser mon jugement. Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates m'a ému jusqu'aux larmes et cela faisait bien longtemps que cela ne m'était pas arrivé. Ce qui m'a le plus touché je pense ce n'est pas l'histoire tragique d'un personnage mais l'ensemble des réactions des autres. Ce roman est une véritable bouffée de fraicheur. Dans un monde comme le notre où l'individualisme reigne en maître absolu, la solidarité, l'humanisme dont font preuve les personnages de cette histoire sont parfaitement déroutant et ne peuvent qu'émouvoir le lecteur et lui donner une belle leçon de vie. Une histoire simple donc mais tellement touchante !

D'autre part, j'ai également aimé la forme un peu éducative du roman. Passionné d'Histoire, les romans historiques me plaisent toujours énormément mais celui-ci avait une saveur particulière dans la mesure où je découvrais un lieu et une période de l'Histoire pas toujours bien exploités par les écrivains. Je connaissais et j'avais lu pléthore de livres sur l'occupation en France ou sur la façon dont la Grande Bretagne a vécu la seconde guerre mondiale. Cependant j'ignorais tout de l'occupation des îles britanniques et ce roman m'a fait découvrir cet évènement avec beaucoup de douceur et d'humanité (la relation avec les allemands, paradoxale : tantôt dure, tantôt plus amicale m'a beaucoup plu), et pour être honnête, les auteurs m'ont donné envie d'approfondir un peu plus mes connaissances (trop faibles j'en ai peur) sur ce sujet et d'aller visiter cette île qui est décrite d'une telle façon que l'on n'a qu'une envie : prendre un bateau pour aller la visiter sur le champ !

Un mot enfin sur le style des auteurs et la forme du roman. La lecture de ce roman fut très agréable. La plume des auteurs est vraiment très douce (à l'image du roman) et je n'ai pas eu de difficultés de lecture particulières. Les phrases s'enchaînent bien, le vocabulaire est simple mais soigné et le rythme de l'ensemble est bon. J'émets néanmoins une réserve sur le choix de la forme. Je ne pense pas que le genre épistolaire ait été le choix le plus judicieux concernant ce roman (bien que je pense que ce soit aussi pour cela qu'il plaise autant et qu'on loue son originalité). Bien sûr, il offre des avantages considérables dont celui de permettre aux lecteurs de s'immerger dans plusieurs points de vue différents, mais cela ne suffit pas. J'ai déploré le manque de développement de certaines lettres, trop courtes, pas assez détaillés, manquant de profondeur. En outre (et ce n'est qu'un avis personnel) j'ai trouvé que l'épistolaire enlevait un peu de la spontanéité du roman. Cependant ce fut un plaisir de lire ce roman et il m'a donné envie de me plonger dans d'autres romans épistolaires (je pense notamment aux Liaisons dangereuses qui traine dans ma PAL depuis des années !).

Ce livre a fait l'objet d'une lecture commune avec  : Heclea, Belledenuit, Melcouettes, Joey7lindley, Jelydragon,,Cécile, Amandine, Neph, Ana76, Djak, Sita, Setsuka et Linou

Tout ça pour dire : que sans être un coup de coeur (à cause de la forme et du début relativement peu captivant), j'ai été très émue par ce roman. L'histoire et les personnages sont attachants, intéressants et touchant. On apprend beaucoup sur l'ile de Guernesey et sur l'occupation allemande lors de la seconde guerre mondiale. Somme toute, un beau roman que je recommande chaudement !

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows
Titre VO : The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society
Roman épistolaire - Editions Bloomsbury Publishing PLC - 243 pages
Où l'acheter : Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Repost 0
Commenter cet article

Opale 29/03/2012 11:55

J'ai lu ce roman à sa sortie et j'ai beaucoup aimé.Il se lit très facilement, mais est aussi intéressant et agréable. On s'attache aux personnages. Je savais que c'était sous force épistolaire et
j'ai beaucoup aimé d'ailleurs cette façon de raconter l'histoire avec les personnes tous très différents les uns des autres.

Evy 02/04/2012 23:10



J'ai moi aussi beaucoup aimé la forme épistolaire. J'ai hâte de lire d'autres romans du même genre !



Luna 12/08/2011 20:06


Je suis totalement sous le charme de ce livre ! Il est touchant, poignant et le ton terriblement juste...
Je trouve que c'est un livre qui s'intéresse beaucoup au genre humain : un véritable coup de cœur !


miss bunny 22/07/2011 13:16


je suis d'accord avec toi : on a du mal à se plonger dans l'histoire dès le début et les premières lettres ne m'ont pas plu du tout. Mais une fois qu'on y est, c'est vraiment un très joli livre.
J'ai moi aussi beaucoup apprécié les "anecdotes" concernant l'Occupation de cette petite île. Sans être un coup de coeur pour moi non plus, c'est une jolie découverte.


Evy 24/07/2011 14:37



Ahhh eh bien je vois qu'une fois de plus nos avis se rejoignent ! J'ai lu ton billet et j'aurais pu l'écrire tellement j'ai pensé la même chose !



dasola 17/03/2011 18:15


Bonsoir, je retiens surtout que quand on arrive au bout du roman, on a furieusement envie d'aller visiter Guernesey pour rencontrer ses habitants. C'est un roman charmant qui fait du bien au moral
malgré les moments tristes. Bonne soirée.


Evy 18/03/2011 12:39



Hello !


C'est vrai que les descriptions des auteurs de l'ile donnent vraiment envie ! D'ailleurs depuis je rêve d'aller visiter cette île !



Magou 01/10/2010 15:24


il est dans ma PAL, je compte le lire bientôt !


Evy 07/10/2010 10:05



Accroche toi ! Le début est assez difficile à lire mais la suite en vaut la peine !



Sayael 01/10/2010 15:22


Je n'ai pas ressenti le début de lecture pesant que tu décris, mais je suis de ton avis pour le reste : j'ai adoré les personnages, tous plus attachants les uns que les autres. J'ai été émue par
les faits racontés. J'ai appris bien des choses sur l'histoire de cette île/de la guerre. J'ai beaucoup ri aussi. Par contre, je trouve que l'aspect épistolaire apporte beaucoup, notamment en
termes d'immersion et d'expression des sentiments des protagonistes.

Bref, une très bonne surprise pour moi aussi :)


Evy 07/10/2010 10:06



Ahhh ben je crois que ce livre n'a fait que des heureux !


Merci de ta visite



Virginie Normand 22/07/2010 12:39


Un véritable coup de coeur et immédiatement séduite.


Evy 15/08/2010 11:13



Presque un coup de coeur en ce qui me concerne ! En tout cas depuis j'ai envie d'aller à Guernesey depuis !



Frankie 01/05/2010 20:22


Comme toi, quand je l'ai lu, j'ai été un peu perdue au début par les personnages mais ensuite c'est un tel plaisir de lire ce livre et j'ai beaucoup aimé la forme épistolaire, justement !


Evy 03/05/2010 18:15



C'est marrant énormement de lecteurs ont aimé la forme :) Je fais exception je crois ! En tout cas merci de ta visite Frankie !



Liyah 01/05/2010 12:00


Il faut vraiment que je le lise !


Evy 01/05/2010 13:02



Oui je te le recommande chaudement !



Caro 30/04/2010 20:46


Ton billet est très très intéressant. Je partage ton avis sur bien des points. J'ai eu le même sentiment que toi : un livre qui monte en puissance mais dont la première partie reste trop
superficielle.


Evy 30/04/2010 23:02



Eh bien je suis contente que tu penses la même chose ! Au début j'ai vraiment pensé abandonné ma lecture !



Neph 30/04/2010 20:17


Ah, je crois que c'est le contraire pour moi : j'ai été plus séduite par la forme que par le fond ! Tant pis !


Evy 01/05/2010 13:03



Comme quoi tout le monde a ses propres préférences concernant ce livre ! Et je trouve ça très intéressant de lire les avis de chacun !



Leyla 30/04/2010 18:49


Ravie de voir qu'une autre ait aimé ce livre . Sache que moi aussi , j'ai eu un peu de mal au début et ce bien que ça m'est moins dérangé que toi . De plus , effectivement certaines lettres sont
trop courtes , et on peut même reprocher que le style de plusieurs lettres soit le même .
Mais pour moi cette lecture a été un véritable coup de coeur , et tout comme toi j'ai été profondément émue par l'histoire de cette île et surtout de ses habitants qui sont si solidaires entre eux
:)


Evy 01/05/2010 13:12



Je vois que tout le monde a finalement bien aimé ce roman, ce qui ne m'étonne pas ;)


Merci de ta visite Leyla !


 



heclea 30/04/2010 18:37


Comme toi, j'ai trouvé ce roman très émouvant !
Et il m'a fait réviser mon jugement sur la forme épistolaire. Une très belle découverte :D


Evy 01/05/2010 13:01



Oui je suis d'accord ce fut une très très belle découverte que je ne regrette pas du tout !


Merci de ta visite Hécléa !



djak 30/04/2010 18:03


je suis assez d'accord sur le début difficile, et j'ai partagé la même surprise sur le genre de l'oeuvre, ignorant également que c'était épistolaire.
Je trouve ça très sympa, les liens que tu as mis sur les auteurs et les lieux! je file voir ça!


Evy 01/05/2010 12:57



Ah je suis ravie de ne pas avoir été la seule à avoir des difficultés à accrocher au début de la lecture !


Merci de ta visite Djak !



Anne Sophie 30/04/2010 15:19


ah ça y est tu l'as lu ! je t'avais bien dit que c'etait génial :)


Evy 01/05/2010 12:55



Oui j'ai vraiment aimé :)



El JC 30/04/2010 12:33


Ce fut un coup de coeur pour moi. Les personnages y étant pour beaucoup.


Evy 30/04/2010 22:49



Oui, ils sont vraiment très très attachants ;) C'est l'aspect du roman que j'ai préféré !