Les femmes savantes de Molière

Publié le par Evy

Les femmes savantes de Molière

Pour épingler certains défauts de la préciosité, Molière choisit d'écrire une grande comédie en vers où les " femmes savantes " - Philaminte, sa fille Armande et la tante Bélise - semblent dominer et imposer leurs valeurs raffinées à tous leurs visiteurs et admirateurs. Mais c'est un univers d'apparences et de mondanités dans lequel l'esprit et le beau langage l'emportent sur le corps et le bon sens. Les sentiments authentiques finiront-ils par triompher ?

Cette pièce est une lecture commune entre Illyria et moi, et c'était à moi de décider d'une pièce de théâtre à lire. J'avais envie de me replonger dans une comédie de Molière et j'avoue avoir choisi un peu au hasard cette pièce, tout ce que j’espérais c'était ne pas être déçue comme je le fus par la dernière pièce de Molière que j'ai lu : Dom Juan.

Et mon verdict est plus que favorable !

J'ai retrouvé mon Molière ! Celui dont j'adorais lire les pièces quand j'étais au collège (ça remonte dis donc !), celui que je trouvais très drôle et spirituel en même temps, celui qui dénonçait les travers de la société, mon pourfendeur des injustices sociales ! Bref, j'ai retrouvé l'esprit de mon génie Molière dans cette pièce !

J'avoue, le premier acte, je me suis dis, aie aie aie ça part mal. En effet, je n'avais pas réalisé en choisissant cette pièce qu'elle serait en vers, et le début m'a fait peur. Cela ressemblait beaucoup à Dom Juan (que je n'ai pas aimé, trouvant la pièce trop scolaire et classique on va dire) et je ne reconnaissais pas la verve distrayante et cinglante de Molière. Cependant il faut avouer que l'histoire est rapidement mise en forme et bien expliquée, une bonne mise en bouche pourrait-on dire !

Mais les actes suivants ! Oh que je les ai adoré ! Tout d'abord j'ai retrouvé l'esprit de Molière que j'adore, sa causticité, son ironie, ses jeux de mots, et ses situations cocasses...Allez je vous mets une petite réplique que j'ai trouvé très drôle pour vous mettre l'eau à la bouche :

Acte II, scène 6

Bélise
" Ton esprit, je l'avoue, est bien matériel
Je n'ai qu'un singulier, avons est pluriel.
Veux-tu toute ta vie offenser la grammaire ?"

Martine
"Qui parle d'offenser grand-mère ni grand-père ?"

Philaminte
"Ô Ciel !"

J'ai beaucoup aimé le sujet traité : l'éducation des femmes, et la satires des savants, c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup et en lisant cette pièce on se rend compte à quel point les pièces de ce cher Molière sont intemporelles. Le débat sur l’éducation des femmes est toujours d'actualité dans énormément de pays et Les femmes savantes m'ont aussi fait prendre conscience d'un travers de notre société actuelle : grâce ou à cause d'internet de plus en plus de gens se prétendent très cultivés et calés dans certains domaines (alors qu'ils ne le sont pas forcement) et c'est exactement ce qui se passe dans la pièce avec des personnages comme Trissotin (j'adore le jeu de mot sur ce nom : "triple sot") ou Vadius. La critique de la pédanterie et du snobisme des savants et leurs agissements m'ont fait pensé à cet adage, qui je trouve s'applique très bien à notre socièté actuelle : "la culture c'est comme la confiture, moins on n'en a, plus on l'étale".

Un autre trait de l'écriture de Molière que j'apprécie énorme ment, c'est son souci du détail concernant les personnages. Dans cette pièce, il y a deux camps si on peut dire : celui des femmes savantes (et de leur ami Trissotin, le soi-disant érudit) et celui des personnages plus terre à terre. On aurait pu penser que les personnages de ces deux clans étaient fort semblables au sein de ces deux entités, mais que nenni ! Chaque personnage a sa propre personnalité, et psychologie et ses propres travers, j'adore Molière pour ça ! Je vous aie déjà dis que j'adorais Molière non ?

L'intrigue est relativement prenante et je me suis moi-même surprise à me demander ce qui allait se passer dans les prochains actes. Le rythme est très bon et la pression n'est pas relâchée un seul instant. De plus, le génie (si si je vous assure !) de Molière a encore frappé dans la mesure où cette pièce a tellement de niveaux de lecture ! On se passionne pour Les femmes savantes qui est à la fois une comédie de mœurs, une comédie de caractères, une comédie qui soutient différentes théories : le féminisme, l'éducation des femmes, le droit de disposer de son propre corps et de refuser de se marier, etc.) et tout ça m'a littéralement enchanté.


Tout ça pour dire : que cette pièce relativement peu connue de Molière est un petit bijou ! Fantasque, burlesque (j'ai adoré l'acte III), spirituelle mais aussi sérieuse sur des sujets importants, elle a tout pour elle ! Molière je te remercie pour cette superbe pièce (non non je ne suis pas amoureuse de Molière, mais je trouve juste que c'est un génie...ah je l'ai déjà dis bon...mais ça reste quand même vrai !) !

Les femmes savantes de Molière

Les femmes savantes de Molière
Théâtre - Editions Hachette Classiques - 191 pages
Où l'acheter: ici

Commenter cet article

Thomas Grascoeur 02/05/2010 19:11


Une pièce géniale... et toujours actuelle...


Evy 03/05/2010 18:16



Tout à fait ! C'est ce que j'aime avec Molière, ses pièces sont toujours d'actualité !



doriane 19/02/2010 18:56


Je suis fan de Molière ! et de cette pièce ! étudiée en 6e, je n'ai jamais oublié cette longue tirade : "il n'est pas bien honnête... et pour beaucoup de causes..." (et pourtant ma 6e est bien
loin, mais je la relis régulièrement avec toujours autant de plaisir !)


Evy 19/02/2010 20:46


Merci de ta visite Doriane ! Une fan de Mollière et de cette pièce ! Sois plus que la bienvenue sur ce blog ;)


Anneso 04/02/2010 22:07


très très bon !


100choses 04/02/2010 21:57


J'ai moi aussi beaucoup aimé cette pièce, très drôle! C'était un vrai bonheur à travailler et à jouer. Les vers sont justes parfaits et coulent tellement bien.