Nana, Tome 1 de Ai Yazawa

Publié le par Evy

9782840559573.jpg

 

Nana

 

Tome 1


Auteur: Ai Yazawa



Quelques mots sur l'auteur
:
Ai Yazawa ( née le 7 mars 1967 dans la préfecture de Hyōgo) est une dessinatrice de manga japonaise. Son nom de plume provient de celui du chanteur Eikichi Yazawa dont elle est fan. Parmi les œuvres les plus connues de Yazawa on peut citer : Je ne suis pas un ange, Gokinjo, une vie de quartier, Paradise Kiss, et Nana.

 

Autre(s) manga(s) de cet auteur : Juugo nen me,   Love letter,    Kaze ni nare,  Escape,   Ballad made soba ni ite,    Marine blue no kaze ni dakareten,  Usubeni no arashi, Je ne suis pas un ange, Gokinjo, une vie de quartier,  Last Quarter,  Paradise Kiss, Princess Aï

 

Genre: Manga, Jeunesse, Romance

Edition : Delcourt

Nombres de pages : 180

Résumé:
La première est rêveuse, rigolote et sensible, mais « cœur d´artichaut », un brin capricieuse et loin d´être indépendante. La seconde est plus mature, déterminée, un peu mystérieuse mais peut être d´une froideur qui glace le dos. Toutes deux s´appellent « Nana », ont un attrait pour l´art et ont vécu en province. Toutes deux vont connaître l´Amour et décider de partir pour Tokyo.

Pourquoi j'ai choisi ce livre : Cela faisait des années que je n'avais pas lu un manga, par manque de temps, d'engouement, je ne sais pas quelle en est vraiment la raison. Toujours est-il que depuis quelques mois, je souhaitais retenter l'expérience, j'ai donc été à ma médiathèque où j'ai choisi ce premier tome de Nana, d'une part car j'avais déjà entendu parler de cette saga et d'autre part car le résumé me plaisait.

   

Mon avis personnel: Je me suis donc lancée dans Nana, Tome 1, un peu à l'aveuglette il faut bien le dire. Comme je l'ai indiqué ci-dessus, je n'avais pas lu de manga depuis des années (au moins 5 ou 6) et auparavant j'avais dû en lire 3-4 à tout casser. 703666

 

J'ai donc ouvert mon manga...à l'envers. Eh oui, j'avais oublié que le sens de lecture japon aise est inversé et j'ai donc mis quelques pages à me réhabituer à cet univers bien particulier. Cependant je m'y suis fait rapidement, sauf parfois quand il y avait plusieurs bulles les unes sur les autres dans une même page, j'ai trouvé que c'était parfois difficile de s'y repérer. Mais dans l'ensemble, cette lecture sest bien passée. Après tout, c'est avant tout une question d'habitude.

 

En ce qui concerne les dessins, je les ai trouvé bien fait mais j'ai déploré le manque de couleurs (je sais que c'est spécifique au manga, mais je trouve cela tellement terne et triste !) et de lumière. On évolue dans des tons très sombres (surtout pour l'histoire de la seconde Nana, ce qui se comprend au vu de sa situation) ce qui donne une certaine dimension un peu mélancolique (et je pense que c'est voulu) à l'ensemble du manga. Mais en général, j'ai été assez convaincue par les dessins, les visages sont bien dessinés et bien distincts les uns des autres, ce qui m'a permis de me retrouver facilement entre les différents personnages.

 

Assez parlé de la forme, parlons du fond maintenant et donc de la trame de ce manga. Nana, comme son titre l'indique, raconte l'histoire de deux jeunes filles très différentes  l'une de l'autre mais qui nana3ont un point commun : leur prénom. Le manga commence par narrer l'histoire de la première Nana, décrite comme : "rêveuse, rigolote et sensible, mais « cœur d´artichaut », un brin capricieuse et loin d´être indépendante." Et je dois avouer que c'est la partie du manga que je n'ai pas aimé.

 

Ce personnage m'a vraiment déplu. Trop désinvolte, trop dépendante des autres, trop superficielle, trop gamine, bref, elle m'a vite agacé et malgré les autres personnages qui gravitent autour d'elle et qui sont plutôt bien décrits, j'ai passé toute ma lecture à pousser des soupirs d'exaspérations devant ses réactions puérils. D'ailleurs, cela se ressent dans les bulles (excusez mon manque de termes techniques pour décrire les bulles de paroles, je ne connais rien aux mangas !) : le vocabulaire est presque "vulgaire" et fait très langage "djeuns" si vous voyez ce que je veux dire. Pourtant, je trouve son histoire vraiment intéressante et pour le moins originale (j'ai appris beaucoup de choses sur la culture japonaise actuelle grâce à ce manga), dommage donc que son héroine soit si insupportable.

 

La seconde Nana m'a beaucoup plus plu. Son comportement et son histoire plus "adulte" sont, à mon gout, plus agréable à lire. L'univers dans lequel elle évolue est un univers artistique que je connais peu mais que j'ai apprécié découvrir et je peux dire sans hésitation que j'ai hâte de savoir ce qu'elle va devenir. Elle parait être la Nana la plus froide et la moins attachante et pourtant elle m'a ému et elle est, pour le moment, mon personnage préféré de ce manga. 

 

En bref, j'ai aimé ce manga, malgré quelques petits défauts qui m'ont gêné lors de ma lecture. Pour autant ce genre ne restera pas dans mes préférés. J'aime le développement, les descriptions, les belles phrases et à choisir entre un bon manga et un bon roman je choisirais toujours le roman. Cependant, je dois avouer que les mangas sont vraiment très utiles si vous avez besoin de vous reposez la tête ou d'une lecture plus légère.

 

Tout ça pour dire : que ce manga fut une agréable re-découverte du genre, mais que j'ai été peu convaincue par un des personnages principaux. Malgré tout, j'ai emprunté la suite à ma bibliothèque car j'aimerais vraiment suivre les aventures de la seconde Nana.

 

Star3

 
Où l'acheter: ici

Adaptation : Nana (2006-2007)

 

mod_article229907.jpg

 

Pour aller plus loin :

 

- La page wikipédia de Nana

- La page wikipédia de Ai Yazawa

- La page bibliomania de Nana, tome 1

Commenter cet article

la ptite tortue 01/01/2013 19:05

Je viens de finir ce premier tome et j'ai exactement le même ressentie que toi. Jusqu'à l'appréciation finale.

Evy 02/01/2013 19:49



J'espère que la suite te plaira ;)



Blueandnight 18/08/2011 18:15


J'aime beaucoup la série Nana (manga et animé), la Nana chanteuse est la plus attachante :).


Evy 19/08/2011 16:53



Tout à fait d'accord avec toi



Miawka 14/09/2010 15:26


Je te rassure Nana devient de plus en plus fort au fil des tomes. Par contre, il te faudra faire avec les deux Nana. Eh oui, mais je te rassure, si Hachikô (celle que tu n'aimes pas) t'agacera
encore pendant un moment, elle évolue énormément au fil de l'histoire.

Je te conseille vivement de continuer la suite jusqu'au volume 21 (dernier en date) qui est le plus fort et le plus terrible tome de la série.


Evy 16/09/2010 16:20



Merci de ton commentaire ! Il m'encourage à perseverer



Melisende 12/09/2010 14:38


Tout à fait de ton avis, sur tous les points que tu abordes ici ! ^^
J'aime particulièrement le dessin des visages, la Nana superficielle m'horripile (mais par la suite, ça va un peu mieux) et la Nana chanteuse si froide est celle à laquelle on s'attache le plus
!
J'ai déjà lu les 8 premiers tomes, j'attends de trouver le 9ème d'occasion pour poursuivre mes aventures, mais j'ai déjà été lire les spoilers (vouais, j'suis trop curieuse...) sur Wikipedia, et je
sens que je vais pleurer... la fin a l'air trop triste ! :'(

Enfin bref, si tu lis la suite, je serais heureuse de venir lire ton avis ! ^^

Bonne fin de dimanche et grosses bises !


Evy 16/09/2010 16:22



Je viens d'emprunter le tome 2 mais je dois dire que je n'ai pas trop l'envie de m'y mettre ^^ En tout cas je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à trouver la première Nana
insupportable !


Bises et bon courage pour le boulot Méli !