Alera. Tome 2. Le temps de la vengeance de Cayla Kluver

Publié le 14 Avril 2012

Le-temps-de-la-vengeance.jpg

 

Alera

 

Tome 2. Le temps de la vengeance

 

coup de coeur 45

 

Cayla Kluver

 

(Site web, Twitter, Facebook)

 

CKluverHeadshot

 

(Plus de roman de cette auteure)

Alera. Tome 1

 

Décidée à ne pas trahir sa lignée et son pays, Alera s'est résignée à épouser Steldor, le jeune capitaine que ses parents lui destinaient. À dix-sept ans, elle règne désormais avec lui sur Hytanica, alors que le royaume traverse une crise sans précédent. Cokyri, le royaume voisin, dirigé par la redoutable grande Prêtresse, a décidé de ranimer la fureur d'une guerre éteinte dix ans plus tôt. Du haut de ses dix-sept ans, Alera doit conduire elle-même son pays vers la victoire, et tenter d'oublier ses sentiments pour Narian, le jeune hytanicain qui a rejoint le camp Cokyri. À la tête d'une guerre sanglante où elle risque sa vie à chaque instant, Alera s'efforce d'oublier Narian, que tous accusent de trahison, à commencer par Steldor, celui qu'elle doit maintenant appeler son mari.

 

LigneFleur

 

 

L’année dernière, j’avais eu la chance de découvrir le premier tome de cette saga et même d’interviewer l’auteure, une jeune femme très sympathique et proche de ses lecteurs. Aussi, étais-je ravie de recevoir ce deuxième tome en partenariat avec Livr@ddict et les éditions du Masque, que je remercie beaucoup pour cette opportunité de lecture.

 

Alera, sous la pression de son père, a épousé Steldor, jeune homme colérique, impétueux et imbu de lui-même, qu'elle n’aime pas. Non...son cœur appartient à Narian, qui vient du pays voisin et ennemi. Elle devient reine de Hytanica et va devoir faire face a une guerre qui s’annonce des plus destructrice pour elle mais aussi pour son peuple.

 

Ce second tome est le tome de la maturité que ce soit au niveau du récit, des personnages ou même de la plume de l’auteure. J'avoue avoir été totalement captivée par l’histoire, le destin tourmenté de tous les personnages et finalement je suis ressortie ravie de cette lecture. Un beau coup de cœur qui me fait déjà me languir de la suite.

 

Ce qui m’a le plus surpris lors de ma lecture, c’est la noirceur du récit. Certes, on reste dans de la littérature jeunesse mais l’auteure nous confronte nous et les personnages à des scènes dures et cruelles qui m’ont souvent fait frémir, voire presque verser une petite larme. Outre la noirceur du récit, j'ai aimé le rythme installé par Cayla Kluver (ce qui faisait un peu défaut dans le premier tome). Il n’y a pas de temps mort et les différents changements de décors et les chapitres haletants accentuent encore cet aspect du roman. Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié, c’est, outre le fait que la part belle est donnée à l’action, l’émotion et les sentiments ne sont pas absents du récit avec l’instauration d’un triangle amoureux bien construit et qui surtout ne prend pas trop d’importance. Il est amené avec beaucoup de douceur et on ne peut s’empêcher d’y adhérer. 

 

Mais si le récit m’a charmé, j’ai été surtout conquise par les personnages et leur évolution. Alera devient plus mature, plus forte ; elle apprend son rôle de reine de la façon la plus dure qui soit et doit à jamais laisser son enfance derrière elle. Même si par moment (surtout au début du roman) elle reste un peu encore enfantine, c'est un des personnages qui aura le plus changer dans Le temps la vengeance. Le second personnage a m’avoir totalement bluffé, ce fut Steldor. Moi, qui ne pouvait absolument pas le voir en peinture dans le premier tome, dans cette suite j’ai découvert une nouvelle facette de sa personnalité et j’ai été absolument conquise par ce personnage (oui, je suis tombé totalement sous son charme et retrospectivement je le trouve bien plus complexe et intéressant que Narian). Et de fait, je pense que l’effacement de Narian arrive au bon moment pour mettre en avant d’autres personalités et le développement de personnages secondaires tels que celui de Cannan, qui m’a beaucoup ému ou de London, qui encore une fois aura su me faire passer par tout un panel d’émotion, m'a beaucoup plu. Bref, des personnages captivants qu’il me tarde de retrouver.

 

Enfin, quelques mots sur le style de Cayla Kluver. À nouveau, on sent beaucoup de maturité dans la plume employée par l'auteure. J’ai beaucoup aimé ce style très poétique et très travaillé. Beaucoup de noirceur, de douceur et de tendresse se dégagent de ce roman et le rendent à la fois captivant et émouvant.

 

En bref, Le temps de la vengeance est une formidable suite à Alera et j’ai suivi avec délectation les aventures de la reine et de son peuple. Mature, noir et captivant, ce roman nous offre un très bon moment de divertissement. Au programme : de la guerre, des combats, de la romance, des pleurs, des retrouvailles, des pertes… Que du bonheur sur papier !

 

Star5

coup de coeur 11

 

Titre VO : Allegiance

Jeunesse, Historique - Editions du Masque - 478 pages

Où l'acheter : Alera, le Temps de la vengeance

Rédigé par Evy

Publié dans #L'étagère Jeunesse - Young adult

Repost 0
Commenter cet article

bea285 16/04/2012 22:23

Je ne connais pas du tout mais c'est avec plaisir que je l'ajouterais cette série à ma PAL quand j'aurais les finances qui suivent. ^^ Un roman historique qui a l'air passionnant. ^^

Evy 20/04/2012 08:49



Oh oui il l'est vraiment ! Je te le recommande !



Sita 14/04/2012 21:57

Moins conquise, parce que j'étais peu emballée par le premier tome, et du coup celui-ci m'a plus réconciliée que conquise ^^
Ce retrait du récit étant en grande partie causée par le fait que je trouve que les personnages sont vraiment convenus (même s'ils s’étoffent un peu dans ce tome) ! Steldor était déjà largement
plus nuancé que Narian dans le premier tome, je trouve :P Ce dernier avait très clairement le rôle de l'étranger qui fait chaviré, et je ne lui trouvais aucune saveur...

Je me demande vraiment ce que le tome 3 va nous réserver !

Evy 15/04/2012 11:24



Oui je m'interroge aussi sur le troisième tome. Je ne vois pas du tout ce que l'auteure peut nous réserver !